Bertrand Soubelet à la conquête de la 10éme circonscription des Hauts-de-Seine


« Ce n’est pas banal d’accompagner un général en campagne » ce propos liminaire tenu par Alexandre Malafaye à l’inauguration de la permanence de campagne de Bertrand Soubelet, ancien numéro 3 de la gendarmerie et candidat à la députation, semblait résumer l’opinion générale. « Quel parcours ! Marqué par la force de l’engagement ! » souligne le directeur du think thank Synopia qui soutient le candidat à titre amical.

La permanence de campagne de Bertrand Soubelet

Devant plus de 80   personnes réunies au 5 rue Auguste Gervais à Issy-les-Moulineaux près de la mairie,  Bertrand Soubelet a présenté son équipe : Karine Rachmul suppléante, Maxime Bodson  directeur de campagne , Raphaêl Godinot coordinateur du Comité de soutien, et détaillé le sens de son engagement.

Bertrand Soubelet, candidat,Maxime Bodson directeur de campagne et Karine Rachmul suppléante

« J’ai fait le choix de me lancer dans une aventure à laquelle rien ne me destinait lance le « Général Courage. » Après 35 ans dans la Gendarmerie, je veux continuer à servir mon pays avec les valeurs et les compétences que j’ai acquises et qui sont facilement transposables.
Je suis un homme de conviction, de droite, mais qui n’a jamais appartenu à aucun parti politique et je poursuis ma campagne sans étiquette.
Parmi tous les candidats de cette circonscription je suis le seul qui s’est entretenu en tête à tête avec Emmanuel Macron pour contribuer aux réflexions et à l’écriture de son programme  Sécurité-Défense et si par la suite j’ai dû  prendre des distances vis-à-vis du système, je n’en ai pas pris vis-à-vis du Président.
Nous avons l’ardente obligation de construire quelque chose avec lui, martèle l’ancien numéro 3 de la Gendarmerie. Si je suis élu député, je soutiendrai ses actes, mais avec vigilance, car il y a un certain nombre de choses avec lesquelles je ne suis pas d’accord. Je le dis sans excès et avec mesure car nul ne sait ce que sera la Chambre des Députés le 18 juin.
L’ honnêteté et la réconciliation sont  deux valeurs que je porte, conclut le candidat, citant Nelson Mandela : Pour connaître le succès en politique il faut faire partager aux gens avec confiance vos opinions, donc il faut s’exprimer très clairement, très poliment, très simplement mais en totale confiance. »

Bertrand Soubelet s’entretient avec Alexandre Malafaye(Synopia) lors de l’inauguration

La 10ème circonscription des Hauts-de-Seine regroupe les cantons de Boulogne-Billancourt Sud, Issy-les-Moulineaux Est, Issy-les-Moulineaux Ouest, et Vanves.
Bertrand Soubelet affrontera le 11 juin  16 autres candidats dont l’humoriste Gérald Dahan,  (La France insoumise) ». Jérémy Coste,  (UDI-LR) Gabriel Attal  (En marche)

Le site de campagne de Bertrand Soubelet
http://www.soubelet2017.fr/

Partagez cet article sur les réseaux sociaux



Des questions, des remarques ? Ecrivez-nous!