« Je suis, moi non plus » – Une pièce peu ordinaire de la Compagnie Jayann’Act au Théâtre des Abondances

Compagnie Jayann'Act

Je suis moi non plus : une pièce originale par la Compagnie Jayann’Act

Le 17 juin, la Compagnie Jayann’Act représentera Je suis, moi non plus… au Théâtre des Abondances. Une succession de rencontres peu ordinaires.

« Ça va ? »

11 rencontres, la plupart initiées par la formule quotidienne « ça va ? » (aussi faussement bienveillante que vide de sens !) pour un spectacle truculent et rythmé.
Une manière de dénoncer, par delà le rire, l’hypocrisie ambiante des relations sociales ou la fadeur des lieux communs présents dans nos conversations de tous les jours.

Je suis, moi non plus évoque au sens large les rapports humains, avec des personnages hauts en couleur qui se croisent sans se voir, se parlent sans vraiment s’écouter.

Mis en scène par Marine Cros (par ailleurs directrice adjointe de l’association Compagnie Jayann’Act), les onze comédiens-amateurs, pour la plupart boulonnais, se retrouvent sur scène avec un plaisir gourmand qu’ils souhaitent partager ce jour là.

La Compagnie Jayann’Act, troupe engagée

La troupe fait partie de l’association Compagnie Jayann’Act/secteur « Théâtre à l’Hôpital. » Non seulement elle propose des cours de théâtre et monte des spectacles, mais agit aussi à l’hôpital.

Jayann'Act

Représentation à l’hôpital Ste Périne (Paris 16)

La Compagnie Jayann’Act fait intervenir des professionnels et des amateurs du spectacle vivant dans les structures médicalisées. Son objet est de mettre le théâtre au service du mieux-être des personnes en situation de handicap et des personnes âgées. Sur ces dernières, le théâtre a des effets bénéfiques évidents : « Elles attendent avec impatience nos réunions et reprennent confiance en elles, en leur valeur, en leur faculté, explique sa directrice, Anne-Laure Teboul. Elles sont à nouveau valorisées grâce aux créations éphémères que nous élaborons ensemble par le jeu, l’imagination, la mémoire, la parole, les improvisations, les émotions. C’est un moment de partage très attendu et notre plus belle récompense reste leur sourire, leur rire et leur enthousiasme ! »

Anne-Laure poursuit : «  Nous prenons à cœur cette mission d’accompagnement vers la thérapie par le théâtre et le spectacle vivant, grâce à nos partenariats avec les structures médicalisées. » Les échanges sont très enrichissants.

Le théâtre en partage

Elle ajoute : « Je rends hommage à tous les patients magnifiques qui offrent aux artistes une leçon de courage, de dignité et d’humilité, et le privilège de rétablir le sens des priorités humaines et de leur vraie mission d’interprète : transmettre du bonheur, divertir et partager ! »

Jayann'Act

La troupe d’amateurs s’échauffe pour répéter « Je suis moi non plus »

Pourquoi cette particularité ? : « Je me suis fait un devoir depuis que j’exerce ma vocation théâtrale, d’être au service du public. Je ne vois pas l’intérêt d’être sur scène ou de créer du spectacle si ce n’est pas pour divertir et donner à ceux qui en ont réellement besoin, et qui en sont privés car isolés. Je veux redonner toutes ses lettres de noblesse au spectacle vivant, à travers les valeurs qui me sont chères, dans un esprit de troupe, de partage et de sincérité. »

La compagnie Jayann’Act en chiffres

La compagnie Jayann’Act c’est :

  • 4 ateliers de théâtre créés spécialement pour les personnes à mobilités réduites et les personnes âgées en milieu médicalisé
  • 8 interventions par mois dans les structures médicalisées
  • Une équipe d’artistes comédiens, chanteurs et musiciens
  • La mobilisation des artistes amateurs de l’association
  • Et de nombreux spectacles !

Infos pratiques

« Je suis, moi non plus » – A découvrir le 17 juin, 16h – 47 rue des Abondances
Mise en scène et adaptation : Marine Cros
Avec : Céline Arroyo, Charles Cazeaux, Julien Harazi, Martine Huet, Alice Korté, Fara Rakoto, Lyne Lecointre, Nathalie Legoix, Lina, Isabelle Sadoux, Marie Rémy et Steve Sandrolini.

Réserver : https://www.billetweb.fr/je-suis-moi-non-plus

Partagez cet article sur les réseaux sociaux



Des questions, des remarques ? Ecrivez-nous!