Festival du cinéma… à l’année prochaine

Les ailes, trophée du festival

Voilà, c’est fini… La Grand’Place n’a plus ses airs de Croisette, projecteurs et limousines ont rejoint leurs garages respectifs, en nous laissant un joli goût de cinéma. En attendant l’année prochaine, et la deuxième édition de ce festival tourné vers l’optimisme, souhaitons aux quatre films inédits primés de trouver leurs distributeurs en France.

Comme l’a dit, après la clôture du festival, le plus célèbre des agents et des directeurs de casting français, aujourd’hui producteur, Dominique Besnehard : « C’est toujours très émouvant de voir naître un festival. Surtout dans une ville qui n’est ni au bord de la mer, ni dans une ville où l’on fait du ski, mais qui a un grand passé cinématographique avec les studios de Billancourt. Longue vie à ce festival dont le leitmotiv est l’optimisme et la bonne humeur. Merci à la municipalité d’avoir fait confiance à Caroline Mitchell qui est une grande prêtresse des Festivals. »

Théo Phan et le jury, Julie de Bona, Mathilda May, Michael Radford et Mathieu Delarive

Le Palmarès

Le Meilleur Film : Bran Nue Dae, comédie musicale australienne de Rachel Perkins.
L’Aile d’Or a été reçue par Bernard Bories, Président des Rencontres internationales du Cinéma des  Antipodes

La Meilleure Actrice : Valeria Bilello, dans la comédie  italienne Happy Family, de Gabriele Salvatores. L’équipe était absente.

Le Meilleur Acteur : Maximilien Mauss dans la comédie allégorique allemande Absurdistan, de Veit Helmer.
Le prix a été reçu par  le réalisateur, Veit Helmer.

Le Prix du Public : Pour la comédie anglaise, Round Ireland With a Fridge.
Le prix a été reçu par le très souriant Tony Hawks, auteur, réalisateur et acteur du film.

The following two tabs change content below.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux



Des questions, des remarques ? Ecrivez-nous!