Flashmob sur la Grand Place

Jeudi 4 mai, entre deux averses, des Boulonnais s’étaient donné rendez-vous sur la Grand Place pour une « flashmob républicaine » : électeurs de Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Emmanuel Macron et François Fillon, élus des deux groupes d’opposition municipale (Pierre Gaborit, Jean-Michel Cohen, Judith Shan et Vincent Guibert), membres du Mouvement Européen, mais aussi Jean-Pierre Fourcade, ancien maire (LR) de Boulogne-Billancourt et André Gattolin, sénateur (EELV) des Hauts de Seine, ont réaffirmé leurs valeurs communes à quelques jours du second tour de la présidentielle.

Des Boulonnais de diverses tendances politiques célèbrent leurs valeurs communes sur la Grand Place.

Au son d’un piano bastringue, les uns et les autres ont agité le drapeau national et le drapeau européen. « Tous nos partis ont été éliminés, à présent il faut voter pour Emmanuel Macron, sans hésitation » a déclaré Jean-Pierre Fourcade. Peu auparavant, André Gattolin avait plaidé pour un sursaut européen, entraîné par les quatre pays de poids que sont la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne (56 % du PIB européen, compte-tenu du Brexit).

L’appel au vote de Jean-Pierre Fourcade, ancien maire LR de Boulogne, et d’André Gattolin, sénateur EELV du 92

Un rassemblement « intime mais très convivial » pour un participant. Pour un autre « il fallait montrer que nous ne sommes pas insensibles au danger qui nous guette. J’ai bien apprécié les interventions des partis déchus, mais pleins d’humour et d’espoir. Le 7 mai, ne pas voter, c’est donner sa voix au diable » conclut-il.

The following two tabs change content below.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux



Des questions, des remarques ? Ecrivez-nous!