La Maîtrise des Hauts-de-Seine met à flot La Seine Musicale

La Maîtrise des Hauts-de-Seine officiellement sacrée Chœur d’enfants de l’Opéra de Paris est connue des mélomanes du monde entier. Forte de ses 500 chanteurs, garçons et filles âgés de cinq à vingt-cinq ans sous la direction de Gaël Darchen, cette formation vient d’entrer en résidence à La Seine Musicale et a reçu le privilège de prendre part à la semaine inaugurale du vaisseau amiral de l’Ile Seguin.

La belle soirée de la  Maîtrise des Hauts-de-Seine

Maîtrise des Hauts-de-Seine

Quelques mots d’accueil de Patrick Devedjian

« Je suis heureux que cette première fois soit celle des enfants  a déclaré d’une voix émue Patrick Devedjian, et notamment ceux de  La Maîtrise des Hauts-de-Seine. La collectivité les a initiés et soutenus depuis 32 ans et nous souhaitons que La Seine Musicale les accompagne toute leur vie. Cet équipement iconique, dont la beauté due aux architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines traversera les frontières, donne un sens à l’Ile Seguin, conjure le sort et restera longtemps dans le paysage. »
Dans une vie politique, souligne avec humour le Président du Conseil départemental, ça n’arrive pratiquement jamais qu’un responsable politique inaugure lui-même l’équipement qu’il a conçu. Il ajoute sur le même mode, « le budget initial de 170M€ n’a pas connu 1 € de dépassement, c’est donc possible en France, et même les collectivités locales peuvent le faire ! »

Maîtrise des Hauts-de-Seine

et de Gaël Darchen, directeur de la Maîtrise des Hauts de Seine

« Nous y voici ! » a lancé avec ferveur Gaël Darchen. « C’est avec la carte de la jeunesse, celle de cette Culture pour tous qui vous tient tant à cœur Monsieur le Président, que nous avons choisi de mettre à flot ce vaisseau. Vous avez sublimé ce principe qui vous est cher – Associer la culture et l’économie – et vous nous avez fait le plus beau des cadeaux en nous permettant de débuter cette semaine inaugurale de la Seine Musicale. Le public va entendre les douze chœurs qui composent la Maîtrise, des plus petits qui ont 5 ans jusqu’aux plus âgés, dans des répertoires variés avec le concours de l’Ensemble instrumental des Hauts de Seine. »

Des prestations et un silence de qualité

Les chanteurs ont alors livré un florilège des prestations balayant tous les genres de musique. C’est une célébration de leur art, et le partage avec le public de ces airs si fameux, que les enfants et les jeunes apportérent ce soir-là, dans cette merveilleuse salle de l’Auditorium au plan « en vignoble » de 1150 places, à l’acoustique signée Yasuhisa Toyota et Jean-Pierre Lamoureux, tellement impeccable qu’entre deux prestations Gaël Darchen demanda l’attention du public pour lui faire écouter…. le silence.

 Quelques courts extraits :


1er Concert de la Maîtrise des Hauts de Seine à… par e-bb


1er Concert de la Maîtrise des Hauts de Seine à… par e-bb


1er Concert de la Maîtrise des Hauts de Seine à… par e-bb


1er Concert de la Maîtrise des Hauts de Seine à… par e-bb


1er Concert de la Maîtrise des Hauts de Seine à… par e-bb

The following two tabs change content below.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux



Des questions, des remarques ? Ecrivez-nous!