Encore une belle année en perspective au Carré Belle-Feuille

Dès le 30 septembre prochain, le Carré Belle-Feuille rouvrira ses portes avec la pièce Le Souper de Jean-Claude Brisville, mise en scène par Daniel Benoin, avec Patrick Chesnais et François Marthouret. Cette salle à dominante musicale, plus particulièrement jazz, a toujours offert à son public des programmations éclectiques.

 Au Carré Belle-Feuille, de la musique, mais pas que…

Cette année encore, le jazz et la musique laissent également une place à d’autres disciplines comme le théâtre. Cela est notamment dû à la fermeture du Théâtre de l’Ouest Parisien. Le Carré Belle-Feuille s’est ici tourné cette fois-ci vers le travail des compagnies et les pièces classiques revisitées comme La Nuit des Rois de Shakespeare mise en scène par Clément Poirée le 8 novembre – d’ores et déjà complète – et Les Fourberies de Scapin de Molière revue par Marc Paquien le 28 janvier.

LES FOURBERIES DE SCAPIN . (photo by Pascal Victor/ArtComArt)

LES FOURBERIES DE SCAPIN
(photo by Pascal Victor/ArtComArt)

 Des stars à l’affiche

Concernant la musique, toujours présente, elle sera variée, allant de Jeanne Added le 4 octobre à Luz Casal le 4 mai, en passant par Sarah McKenzie le 3 mars et General Elecktriks le 14 du même mois. La programmation est davantage composée de têtes d’affiche par rapport à l’année dernière qui accueillait de nouvelles figures musicales. Ainsi, le public boulonnais pourra retrouver La Grande Sophie le 13 décembre et Thomas Dutronc le 23 février.

Luz Casal (crédit photo Miguel Revenrega)

Luz Casal (crédit photo Miguel Revenrega)

 Un public aussi éclectique que la programmation

Ce qui persiste, ce sont des musiciens toujours généreux : important au Carré Belle-Feuille, où de nombreux concerts se clôturent par une standing-ovation ! Cela s’explique d’une part par le format de la salle, 600 places dans une salle peu profonde qui crée une proximité avec les artistes et d’autre part par la qualité d’un public composé à la fois de fans et d’abonnés éclairés et curieux.

les petites Reines (crédit photo Cindy Doutrès)

Les petites Reines (crédit photo Cindy Doutrès)

Quelques coups de cœur…

Le public aimera très certainement Les Fourberies de Scapin pour la qualité de l’interprétation des comédiens et son ambiance italienne et estivale, Ben « Eco Responsable » pour son humour surréaliste et élégant le 11 octobre, Cinématique qui donne un réel intérêt au virtuel le 22 novembre, Le Bizarre incident du chien pendant la nuit de Simon Stephens mise en scène par Philippe Adrien, comédie policière qui mêle suspense et quête de soi le 25 avril, ainsi que la création de cette année, Les Petites Reines par Justine Heynemann, les 21 et 22 février, pièce qui croise toutes les problématiques des adolescentes harcelées et exclues par les autres grâce à de très bons comédiens et un décor animé conçu par Camille Duchemin.

Cinématique (crédit photo Adrien Mandat)

Cinématique (crédit photo Adrien Mandat)

Retrouvez toute la programmation du Carré Belle-Feuille ainsi que les tarifs  ici !

The following two tabs change content below.
Passionnée par l'actualité, la lecture et le théâtre, j'espère devenir journaliste culture. Merci à l'e-BB de me laisser l'opportunité d'écrire mes premiers articles !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux



Des questions, des remarques ? Ecrivez-nous!

Le commentaire de "Encore une belle année en perspective au Carré Belle-Feuille"
  1. […] Article rédigé pour l’e-BB. […]