Florent Salvador nous fait découvrir le comptoir de la BD, galerie de la Belle Feuille. Cette librairie emblématique fêtera ses 20 ans en bonne compagnie le 24 juin prochain !

Florent Salvador, passion BD

Florent a débuté dans la vente de bande dessinée quand il était étudiant avec un petit boulot au Planète 33 de Versailles. Lorsque le propriétaire ouvre une deuxième librairie à Boulogne, en 1997, il commence comme employé, puis devient gérant et enfin propriétaire en 2007. Cela coïncidant avec l’ouverture de la Fnac des Passages et la crise, les premières années ont été compliquées : « Ça m‘a coûté un appart mais la librairie est toujours là. » Et plus active que jamais, en ce vingtième anniversaire !

Cette réussite est vraiment due à la volonté de libraires passionnés. En effet, Boulogne n’est pas une ville facile pour une librairie, pour preuve il ne reste que cinq autres librairies généralistes et indépendantes. Mais dans ce contexte, le comptoir de la BD peut compter sur une clientèle de vrais fans de BD.

Florent est spécialiste des comics, de la science fiction et de tout ce qui est grand public. Pour l’accompagner dans ses lectures, il y a Clément, amateur de vieux classiques et de bande dessinée indépendante. Chaque semaine, ils établissent ensemble une newsletter avec bien sûr toutes les nouveautés, mais aussi leurs coups de cœurs et suggestions. Il y en a pour tous les goûts, et ça tombe bien car le lectorat boulonnais est éclectique. Seuls les mangas trouvent difficilement grâce à ses yeux !

comptoir de la BD

Le comptoir de la BD anime de ses couleurs le passage de la Belle-Feuille

25 000 livres par an

Quand nous entrons dans la boutique, les dernières nouveautés nous accueillent. Puis plus nous nous enfonçons dans l’antre, et plus nous explorons de nouveaux territoires, de nouveaux styles et de nouvelles époques. Ceux qui imaginent encore la BD en format cartonné de 48 pages sont loin du compte, tant les supports se sont diversifiés et étoffés ces dernières années.

Les néophytes et les indécis sont sûrs d’y trouver le bon conseil ; c’est un spectacle en soi de passer du temps au comptoir de la BD à Noël quand tout le monde est en quête d’idées ! « Pour un ado qui aime les bateaux, » « Pour quelqu’un qui a besoin de se changer les idées,  » « Pour mon fils qui ne lit pas et qui passe le brevet« … Des Vieux fourneaux  au Roi des ribauds,  en passant par Surcouf, L’imparfait du futur, Stern, Herakles ou une BD historique, les conseils des libraires font toujours mouche.

Pour compléter tout cela, le rêve de Florent serait d’avoir un vrai rayon jeunesse, avec un libraire dédié, mais il faudrait 50 m² de plus…

Devenu la librairie de référence en la matière, le comptoir de la BD co-organise également le salon du livre de Boulogne-Billancourt en fin d’année, un succès renouvelé. Aujourd’hui la librairie vend environ 25 000 livres par an, et pour le salon du livre en tant que tel, c’est entre 3 et 4 tonnes de livres qui sont déplacées 4 ou 5 fois. « Pour être bon libraire il faut un bon dos  ! » nous dit Florent.

 

Florent au milieu des piles de livres

Florent au milieu des piles de livres

20 ans, ça se fête !

Pour les 20 ans du comptoir de la BD, Florent et Clément organisent un mini-salon de la BD dans le passage. Une dizaine d’auteurs seront présents en dédicace, dans tous les styles et pour tous les publics.

BD historique

comptoir de la BD

10 auteurs présents pour les 20 ans du comptoir de la BD !

Ce secteur très dynamique de la bande dessinée connaît un engouement supplémentaire avec le Centenaire de la Grande Guerre. Plusieurs auteurs présents le 24 juin représentent cette tendance.

  • Anne Teuf (Delcourt) : Finnele ou l’histoire vraie d’une jeune Alsacienne durant la Première guerre mondiale
  • Étienne Le Roux (Delcourt)  : 14-18. Nombreuses sont les BD parues à l’occasion du Centenaire. La série d’Etienne Le Roux se démarque par sa qualité de scénario comme de dessin, et par son concept : la série, qui comptera 10 tomes, paraît au rythme du conflit, avec un premier tome paru en août 2014. Le dernier en date, le 7ème, est sorti en avril 2017…
  • Claire Fauvel (Rue de Sèvres) : La guerre de Catherine. Autre guerre, traitée avec la douceur du trait de Claire Fauvel : en 1942, Rachel doit devenir Catherine, et fuir sur les routes de France. Cette adaptation en BD du roman de Julia Billet  est une réussite.
  • Navie et Carole Maurel (Delcourt) : Collaboration horizontale, qui traite d’un amour interdit pendant la Seconde guerre mondiale.

Humour

  • Philippe Valette (Delcourt) : JEAN DOUX et le mystère de la DISQUETTE MOLLE. Voilà un titre qui ne parlera pas aux moins de 20 ans ! Mais l’histoire, pleine d’humour et de rebondissements, fera l’unanimité !
  • Clément Lefèvre (Soleil) : L’épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur. Des dessins superbes servent cette histoire enfantine à la Tim Burton, d’une petite fille dépassée par l’ombre de sa peur…

Incontournables

  • Ça va se bousculer pour arracher une dédicace à Luc Brunschwig et Olivier TaDuc (Dargaud) pour XIII mystery, série dérivée de la célèbre XIII.
  • Découverte de toute beauté enfin, le Pinocchio de Jérémie Almanza chez Soleil sublime le conte de Collodi. Ce n’est pas un hasard si Almanza a choisi d’adapter l’histoire de ce pantin. L’auteur d’Eco cultive son goût de la magie et des métamorphoses.

Etienne Le Roux et Luc Brunschwig dédicaceront également ensemble  La mémoire dans les poches (Futuropolis), un drame familial en trois tomes. Il faudra aussi compter avec Urban, la série SF de Luc Brunschwig.

The following two tabs change content below.

François

Boulonnais depuis quelques années, et qui aime découvrir la ville et faire partager ses trouvailles !

Derniers articles parFrançois (voir tous)