Dans le texte l’accroche fait reluire, pourtant Adrien Pelon ne recherche en rien l’effet d’annonce pour briller dans les soirées boulonnaises.

Adrien Pelon

Adrien Pelon

Inscrit aux cours Florent à Paris, pourrait-on dire presque comme tout le monde, le garçon cultive sa voix et connaît le chemin qu’il veut suivre. Apprendre dans un métier où l’on ne finit jamais de le faire induit l’idée savante de devenir un artiste complet. Qu’à cela ne tienne, un semestre de danse, de chant et de jeu plus tard, les cours Florent retiennent Adrien pour présenter la comédie musicale Grease en travail de fin d’année avec un résultat à la hauteur de cette école renommée.

A une lettre près Pelon ferait penser à Delon. Beau de sa personne, un physique magnétique de jeune premier, quand vous croisez Adrien, vous êtes proche de penser à son propos, « the world is not enough* » Mais si le monde n’est pas suffisant, lui non plus, car il possède déjà la modestie et le recul. Véritable marque des grands du métier.

De quoi s’agit-il alors, attitude, talent, émotion ? Pour sûr quelque chose n’aura pas échappé à la production professionnelle du futur spectacle biblique qui se tiendra au Palais de Congrès en fin d’année. On n’en dit pas plus pour le plaisir d’y revenir. Le jeune chanteur qui s’accompagne avec aisance à la guitare prétend être bien servi dans cette distribution. Plus loin, il y a ce truc troublant quand on écoute les explications d’Adrien sur son cursus. Son discours distille un sentiment de : « ben en fait la vie continue. » Ce qui est juste une apparence de la facilité car le garçon est bosseur. Alors ce Boulonnais-là, on ne va pas le laisser filer sauf à Hollywood.

Aidons Adrien à partir pour Hollywood !

Aidons Adrien à partir pour Hollywood !

Justement Hollywood pas moins ! Car c’est bien là qu’il va. Quid de cette année riche en réalisations et en rencontres, Adrien vient également de se qualifier aux derniers World Championships of Performings Arts qui se tiennent dans la cité des étoiles. Cette mythique colline nichée en équilibre sur une faille géologique fait trembler d’émotion la terre entière. Alors sauf si Adrien use de son jeu d’acteur, il ne semble pas dans ce projet de départ être décontenancé, juste mobilisé. Mais ça c’était prévisible, il est capable de tout et du meilleur.

pelon2Aujourd’hui, à l’instar du sport et comme en tout, il faut avoir les moyens de ses ambitions. Et si notre jeune performer boulonnais est boursier, encore un certificat de qualité qui s’ajoute, le tremplin Hollywoodien demande un effort supplémentaire. Simplement, comme tous ceux qui approchent cet enfant du cru et ex-étudiant en économie, on sent qu’il est bankable comme on dit là-bas. Le temps d’aller vous amuser à faire flamber son tout nouveau profil twitter et instagram, on fait confiance au crowndfunding* parce que en finance comme en show biz, La Roue Tourne©

* le monde n’est pas suffisant
* Finance participative
https://www.leetchi.com/c/cagnotte-de-adrien-pelon

The following two tabs change content below.
Avatar

La Roue Tourne©

Avatar

Derniers articles parLa Roue Tourne© (voir tous)