cafe au MariottNous étions tranquillement installés pour travailler dimanche matin – et oui, à l’e-bb on travaille le week-end ; c’est normal parce que l’e-bb c’est un loisir … et que le reste du temps on travaille sur autre chose ! Donc nous prenions un café au Courtyard – Mariott tout en échafaudant les prochains développements du journal lorsque l’Artbrunch s’est mis en place dans le restaurant de l’hôtel, juste à côté de nous.

Alors évidemment, notre curiosité l’a emporté et nous sommes allés regarder de plus près comment cela s’organisait et se déroulait.

Le concept est simple : une galerie boulonnaise, un artiste, ses tableaux aux murs, un public, un dialogue entre auteur et public et un généreux buffet. L’artiste du jour était Rada Tzankova, présentée par Valérie de Lauzon-Bacques, directrice de la Green Flower Art Gallery.

En une demi-heure, Valérie et Julie, la directrice de l’hôtel, ont intégré à la salle du restaurant les tableaux de Rada ; ceux-ci s’accordaient parfaitement dans le cadre  et on aurait dit que le décorateur avait pensé cela depuis toujours.

Rada, artiste, Valérie, galeriste, Julie, directrice de l'hôtel. Les tableaux de Rada et le buffet de l'Artbrunch

Rada, artiste, Valérie, galeriste, Julie, directrice de l’hôtel. Les tableaux de Rada et le buffet de l’Artbrunch.

Peu à peu le public est arrivé et la salle s’est remplie d’amateurs d’art et de bon buffet. Nous nous sommes laissé distraire quelques temps par le charme des images et de l’ambiance. Puis nous sommes retourné travailler, parce que nous étions là pour ça !