Cette année encore, Olivier Meyer nous a préparé une de ces saisons théâtrales dont il a le secret : nourrie de réflexion, inventive, vivante et jubilatoire.  Tout ce qu’il aime et que nous aimons, à partir du 6 octobre au TOP.

Avec 30 spectacles différents, pour un peu plus de 110 représentations, la saison 2011 / 2012 du TOP s’annonce sous les meilleurs auspices. Du théâtre qui visite et revisite les grands classiques et qui ouvre ses portes aux auteurs contemporains avec la même énergie et le même bonheur.

La saison commence par trois comédies de trois grands auteurs du 17e, 18e et  20e siècle,  Molière, Goldoni et de Filippo, au travers desquels truculence, illusion et farce nous invitent à la féérie du langage jusqu’au 6 novembre. Alors que l’Ivanov d’Anton Tchekhov nous oblige à une réflexion insolente sur la difficulté de vivre seul ou d’être ensemble, Le  mardi  à Monoprix d’Emmanuel Darley pose le problème de la différence et de l’exclusion, avec sensibilité et légèreté… La Tempête sous un crâne, d’après Les Misérables de Victor Hugo, met en musique la pensée humaniste hugolienne.

Décembre sent décidément la musique au TOP, avec le retour vaudevillesque de La Dame de chez Maxim’s, de Feydeau et le virevoltant Tzigane imaginaire, de Jean-Marc Zelwer.

En janvier, la si triste enfance de Poil de carotte, de Jules Renard, réunit les comédiens de la troupe de la Comédie-Française sur la scène boulonnaise. Jean-Marie Besset, plusieurs fois « Molièrisable » et « Molièrisé », met en écho dans Il faut je ne veux pas, à 200 ans d’écart, une pièce d’Alfred de Musset et un de ses textes traitant du mariage, histoire de faire parler les âmes et leurs fantômes.

En février, l’incroyable et touchante Bérangère Allaux, à ne pas manquer, revient pour dire l’indicible avec les poignantes Lettres de Westerbork, d’Etty Hillesum.

En mars, la magie du mime Julien Cottereau habite l’espace avec facétie. Jean-Jacques Vanier jongle avec les mots coécrits avec François Rollin, dans Festof. Avec L’or noir, Arthur H donne libre cours à la poésie rythmique des Antilles, et Hélène Darche  met en scène un hymne à la création d’un génie solitaire dans La petite chronique d’Anna Magdalena Bach.

En avril, la pièce aux trois Molière de Vahé Katcha, Le Repas des Fauves, fait tomber les masques et révèle la vraie nature humaine…

Seules... en scène, deuxième édition

En mai, la 2e édition du festival Seules… en scène, créé en 2010 par Olivier Meyer, met sept femmes à l’affiche pour un mois de tendresse et de révolte, de cris et de rires, avant de laisser la place, en juin, à Padam Padam pour un final de saison musical.

À partir du 6 octobre au TOP, pour une programmation qui fait dialoguer le théâtre avec son temps.

  • Retrouvez le programme complet sur www.top-bb.fr et sur l’agenda de l’e-bb.fr.
  • Théâtre de l’Ouest parisien – 1, place Bernard-Palissy. 92100 Boulogne-Billancourt. Réservation 01 46 03 60 44
  • Réservations en ligne www.top-bb.fr

EDIT : Jeudi 22 septembre à 19h, rendez-vous au TOP pour une présentation de la saison en présence des artistes. Réservation indispensable au 01 46 03 71 17 ou bien par mail : accueil@top-bb.fr

 

 

The following two tabs change content below.