Depuis des mois, l’avenue de Tassigny est en travaux. Si les riverains connaissent les grandes lignes du programme, ils font parfois des découvertes, et se posent autant de questions.

L’avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny s’étend du rond-point Rhin et Danube à la Seine. Dans le prolongement de la place Rhin et Danube, cette avenue monte vers le pont de St Cloud, tandis que la rue du port descend vers la Seine en longeant le jardin Albert Kahn. Entre les deux voies, une pâté de maisons en réhabilitation soigneuse pour garder le caractère visible sur la carte postale de 1910, lors de la grande crue où tous ces petits immeubles figuraient, pimpants, les pieds dans l’eau.

Le programme a été lancé sous la municipalité précédente, et inauguré sous l’actuelle, en novembre dernier… Tant il est vrai que la vie d’une ville ne tient pas toujours en un mandat.

immeubles et trottoir en contre-bas de l'avenue

immeubles et trottoir en contre-bas de l’avenue

Les commerces ont été protégés même pendant les travaux, et l’antiquaire et la fameuse boutique « Nonos » ont victorieusement supporté les tracas du chantier. Enfin, ce programme de HLM de qualité a été conçu pour faire voisiner familles nombreuses et personnes âgées. Pour celles-ci, tout a été conçu pour une vie facile même avec une perte d’autonomie, et notamment les handicaps moteurs.

Alors voici quelques questions des riverains :

Le long de l’avenue, l’emplacement futur des arrêts de bus ?
Il semble que la ville et le syndicat complexe mêlant la RATP, la ville de St Cloud et différentes autres collectivités publiques (département, région), aient décidé de mettre les arrêts de bus tout le long de l’avenue de Lattre… Alors c’est donc pour ça que deux platanes bicentenaires ont été brutalement abattus ? Pour faire place aux abribus ?

Travaux en dénivelé

Travaux en dénivelé

Comment deviner les boutiques qui sont déjà en contre-bas, derrière les abri-bus, et 4 à 6 bus en stationnement ? Est-ce qu’on verra encore le jour ?

Comment déposer en voiture une personne handicapée entre tous ces bus ? (sachant que l’accès handicap est situé avenue de Lattre et non rue du port).

Comment celle-ci descendra-t-elle les marches jusqu’au niveau de la porte de l’immeuble ?

Comment s’effectueront les livraisons dans les boutiques ?

A quoi vont ressembler les barrières que, de toute évidence, on va installer ?

La rue du Port

La rue du Port

Et dans la rue du Port, tout stationnement est interdit dans la partie de la voie qui longe la place Rhin et Danube… Il y a déjà des stationnements en double file. C’est bien pourtant le seul endroit où on pourrait déposer des « personnes et objets roulants »… Et il faut pouvoir y stationner le temps d’accompagner chez elles les personnes à mobilité réduite qui ont une côte à monter jusque chez elles…

Les boutiques de l’avenue sont situées en contrebas de la chaussée

D’autres ont aussi demandé s’il y aura des fleurs, et d’autres pensent aux distraits qui pourraient rater une marche.

Enfin, côté Seine, il y a des rumeurs, le petit jardin municipal serait vendu… Pour faire quoi ? des bureaux ? des habitations ? avec des parkings ? sans parkings parce que l’eau affleure ?

Autant de sujets qui n’ont pas été évoqués en réunion de quartier… « On n’a jamais vu seulement un plan du réaménagement de ce pôle de transports, ni avant le début des travaux, ni pendant, témoigne un habitant du quartier… Et quand on a fait des remarques sur la position des abri-bus, on nous a répondu que c’était trop tard… »

Dommage ! L’expertise des ingénieurs, des services techniques, des urbanistes, gagne toujours a confronter son projet et ses hypothèses en expliquant la finalité poursuivie, avec les experts de la vie quotidienne que sont ceux qui vivent là. Notons cependant, que tous ces problèmes évoqués ont peut-être été traités, peut-être tout le monde s’inquiète-t-il à tort. Le chantier est bien entamé… Il n’y a plus longtemps à attendre : Mais de toutes façon, ce sera la surprise.

The following two tabs change content below.
lecteur invité
Associatifs, professionnels ou particuliers, les lecteurs invités de l'e-bb nous envoient de temps en temps leurs articles. Pourquoi pas vous ?