L’an dernier, la classe de danse contemporaine du conservatoire, dirigée par Ruxandra Racovitza et accompagnée par la classe de saxophone de Jean-Michel Goury, avait proposé un ballet en hommage au peintre et calligraphe Hachiro Kanno, Triptyque japonais.

Cette année, ce sont les trois classes de danse du conservatoire, classique, contemporaine et jazz, qui proposent un spectacle qui s’annonce superbe, autour de la figure d’Orphée, avec une musique qui courra de l’Orfeo de Monteverdi (1607) à la bossa nova de l’Orfeu Negro de Marcel Camus (1959).

Une soirée à ne pas manquer au Carré Belle-Feuille !

Entrée libre.