Dimanche 25 septembre de 7h à 18h se tiendra la gigantesque brocante étendue sur la route de la Reine, la rue de Paris, la rue de Silly et la rue de l’Ancienne Mairie. Les professionnels côtoieront les Boulonnais désireux de vider leurs caves et leurs greniers, avec un peu de chance, des musiciens animeront le tout au détour d’un stand comme l’an dernier, et l’on pourra se restaurer en chinant, à coup de crêpes et de gaufres.

Des petites voitures au linge de maison, des objets rares à la collection complète de San Antonio, la brocante de la Route de la Reine porte bien son nom. En connaissez-vous l’origine ? D’après Alain Rey et ses collaborateurs du Robert historique, elle est obscure : peut-être un dérivé du néerlandais brock, qui signifie « fragment, » ou alors d’un équivalent allemand, « brocken, » ou encore, de la famille d’argot médiéval brocant, broquille, broque et broquante, qui désignaient de petites pièces de valeur. D’où, quoi qu’il en soit, l’idée d’une vente au détail dépareillée, telle que nous entendons le mot aujourd’hui.