Après l’examen de la section de fonctionnement, voici le détail de la section d’investissement du budget primitif de GPSO pour 2011. Lors du débat d’orientation budgétaire en janvier, Denis Badré, le vice-président en charge des finances, avait pris soin de préciser qu’il s’agissait d’un budget « a minima, » appelé à être modifié par une décision modificative à l’automne, lorsque les bases de la fiscalité notamment seraient connues.

Rappel : Le budget primitif Principal s’élève à 335 millions dont 275 en fonctionnement et le solde, soit 60 millions, en investissement.

La ventilation des 60 millions d’euros de la Section Investissement par chapitre se décompose de la manière suivante :

DépensesRecettes
Subvention d’investissement550 000 €Dotations,divers et réserves6 200 000 €
Emprunts et dettes assimilées15 512 000 €Autres immobilisations financières80 000 €
Autres immobilisations financières5 829 000 €
total dépenses financières21 892 000 € total recettes financières6 280 000 €
Immobilisations incorporelles4 367 000 €Subventions d’investissements5 147 000 €
Subventions d’équipement versées4 448 000 €Emprunts et dettes assimilées26 129 000 €
Immobilisations corporelles12 353 000 € total recettes d’équipement31 276 000 €
Immobilisations en cours15 748 000 €Autofinancement21 150 000 €
total dépenses d’équipement41 978 000 €Opérations patrimoniales1 500 000 €
Opérations patrimoniales1 500 000 € total recettes d’ordre d’investissement22 650 000 €
Total60 000 000 € Total60 000 000 €

Nous retrouvons bien en recette les 21.150.000 d’euros d’autofinancement dégagés par la section Fonctionnement .
Cet autofinancement va financer en priorité le remboursement de la dette, le fonds de concours de la ZAC Seguin (pour mémoire 6 millions d’euros par an), des obligations réglementaires, des obligations patrimoniales, ainsi que des opérations relevant du développement territorial.

Les dépenses financières montrent une augmentation de 5 millions d’euros tandis que les dépenses d’équipement marquent un recul de 5 millions.

Le budget investissement 2011 est toutefois supérieur à celui de 2010 à raison d’environ 1,5 million d’euros.