Le promeneur des bords de Seine n’a pu manquer de suivre les transformations rapides de l’Ile Seguin depuis quelques semaines : exit, le chapiteau de Cirque en Chantier, il faut dégager la piste pour celui du Cirque du Soleil, en représentation à partir du 3 novembre ! Bonjour, le resto éphémère des grandes tables de l’Ile Seguin, mi-botte de paille, mi-armature des halles. Et surtout, coule le bitume : on a l’impression que l’Ile se dote d’un véritable réseau routier avec glissière de sécurité, passage protégé pour piétons et même panneau de signalisation. Les voitures, d’ailleurs, sont bien présentes, en circulation ou en stationnement, et on imagine volontiers que le célébrissime Cirque du Soleil organise des navettes jusqu’à la pointe amont.
Cet aménagement pour automobiles est-il lui aussi provisoire ? De toute évidence, ce n’est pas pour les véhicules de chantier, accoutumés à rouler tout terrain. Affaire à suivre !

Des ouvriers s'affairent sur le bitume fraîchement coulé

Le ruban sinue sur l'île, bien encadré par les glissières de sécurité