bbott

bbott

« En 2010, lorsque Cécile McLorin Salvant remporte, à 23 ans, le premier prix du prestigieux concours Thelonious Monk, elle est la plus jeune finaliste de toute l’histoire de la compétition et le buzz commence sans tarder. Les professionnels sont dithyrambiques. « Elle a une tranquille assurance, élégance, soul, humour, sensualité, virtuosité, tessiture, perspicacité, intelligence, profondeur et grâce », affirme Wynton Marsalis.

Née à Miami d’une mère française et d’un père haïtien, Cécile McLorin Salvant, après une formation en piano et chant choral, s’intéresse au chant lyrique. En 2007, elle part à Aix-en-Provence pour étudier les musiques vocales classiques et baroques. C’est à Aix aussi qu’elle s’immerge dans les traditions jazz et blues avec le clarinettiste et professeur Jean-François Bonnel.

Grâce à cette panoplie d’expériences formatrices inhabituelles, Cécile a développé une esthétique personnelle et une façon de chanter qui révèle, au-delà de ses dons musicaux, des capacités de comédienne.

Au printemps 2013, son premier album, Woman Child, répond à l’attente impatiente du monde du jazz. Un album subtil, tout en délicatesse, composé de standards rares ainsi que de deux titres originaux, Woman Child et une valse sur un poème haïtien.  »

S’il y a quelqu’un capable d’étendre l’héritage des trois Grandes – Billie Holiday, Sarah Vaughan, Ella Fitzgerald -, il s’agit bien de cette virtuose de 23 ans. Stephen Holden, The New York Times

 

 

Carré Belle Feuille

60 rue de la Belle Feuille

92100 Boulogne-Billancourt

Réservations au 01 55 18 54 00 de 13h à 19h du mardi au samedi (sauf jours fériés). >

Site Internet : www.boulognebillancourt.com > Contact : carrebellefeuille@mairie-boulogne-billancourt.fr