18h30, ce mardi 1er octobre. Le hall de la mairie est noir de monde, et que des jeunes. Il faut dire que ce sont des bacheliers à l’honneur ce soir. En effet, Monsieur le Maire Pierre-Christophe Baguet, accompagné de Christine Bruneau Maire Adjointe chargée de l’Education et des Affaires Universitaires et d’Anne Charlotte Lorber Conseillère Municipale Déléguée aux Ecoles Privées accueillent ces lauréats du baccalauréat session 2013.

laurierTout d’abord, Monsieur le Maire appelle plusieurs fois au silence dans cette assemblée tout heureuse d’être encore félicitée pour son bac alors que nous sommes au mois d’octobre ; il rassure tout le monde en précisant « qu’un discours de trois pages c’est rapide. »  Il exprime au nom du Conseil Municipal sa joie et sa fierté car « si la promotion de l’an passé était excellente, celle de cette année est exceptionnelle ! » Une salve d’applaudissements retentit étant donné que le taux de réussite au bac est de 93 % à Boulogne, soit six points au dessus de la moyenne nationale. Par rapport au cru 2012, le nombre de mentions Très Bien est passé de 59 à 109, le nombre de mentions Bien de 122 à 155, et le nombre de mentions Assez Bien de 154 à 198 ! C’est pourquoi Monsieur Baguet nous encourage à poursuivre un bel avenir professionnel en tant que chirurgien, entrepreneur, enseignant, commerçant,etc… et pourquoi pas Maire de Boulogne Billancourt !

Puis, l’attention des étudiants est réellement captivée lorsqu’est abordé le sujet des récompenses accordées pour chacun en fonction de ses mérites. Avec de si beaux résultats, le Maire précise que le budget des chèques cadeaux est de 35 000 euros cette année (un seuil jamais atteint) mais cela reste « un système de valeurs traditionnelles auquel la mairie est attachée ».

Enfin, l’occasion est mise à profit pour annoncer l’ouverture en 2017 du futur lycée de la zac Ile de Seine, qui accueillera 800 élèves, un gymnase et plusieurs logements afin qu’un enseignement de qualité soit dispensé dans les meilleures conditions.

Le discours est suivi par un moment convivial autour de petits fours et de champagne, afin de trinquer à la réussite de chacun.  C’est également l’occasion pour revoir des anciens amis de l’école primaire, du collège et également du CCEJ (conseil communal des enfants et des jeunes). C’est toujours agréable de reconnaître des visages connus parmi la foule, et de prendre de leurs nouvelles après trois, cinq ou sept ans d’absence !

Ce fut une cérémonie très agréable et dynamique (adaptée à l’âge des invités), nous encourageant à poursuivre nos efforts pendant nos études supérieures, et à cultiver cette valeur du travail, seul vecteur du mérite et de la réussite.

 

photo