« Les gens malheureux ne connaissent pas leur bonheur »

C’est une voix politiquement incorrecte, à l’humour mordant et au vocabulaire raffiné, que font entendre Christine Murillo et Dominique Valadié (applaudie en mai dernier au festival Seules… en scène). Ces deux comédiennes virtuoses nous offrent un spectacle irrésistible et irrévérencieux en hommage à son inoubliable auteur.

Aujourd’hui, une nouvelle génération peut découvrir avec délice cette langue fracassante et jubilatoire où la pensée du monde et le regard acéré de Desproges met à nu nos aspirations. Il y a en effet dissection de nos fragilités. Humour et politique sont teintés de gravité, nous sommes amené à observer et comprendre l’inconfort des idées. Cette écriture est à la jonction de deux mondes, comme si elle provenait du classicisme français dans ce qu’elle a de plus écrit, et rejoignait soudainement une fulgurance presque insolente. Nous jouons ici avec une langue souple et pirouette à l’image du funambule à qui le vide ne fait pas peur, et risquant des raccourcis périlleux d’apparence arbitraire. Pierre Desproges a le courage de la haine. Ce théâtre dont il nous parle lui même avec force lucidité n’exclut personne. L’individuel et le collectif y ont place. Son écriture rend hommage à l’humanité en engageant sa splendeur et son horreur.

 

Du 15 au 18 novembre au TOP/Théâtre de l’Ouest Parisien à Boulogne-Billancourt

THÉÂTRE DE L’OUEST PARISIEN
1 place Bernard Palissy (face au 87 av J.B Clément)
92100 Boulogne Billancourt
Billetterie 01 46 03 60 44
Réservations en ligne www.top-bb.fr

The following two tabs change content below.
Avatar

François

Boulonnais depuis quelques années, et qui aime découvrir la ville et faire partager ses trouvailles !