C’est la dépêche surprise de cette fin d’année : ce soir, Claude Guéant, actuel ministre de l’Intérieur, et Pierre-Christophe Baguet, député-maire de Boulogne Billancourt, ont rebattu les cartes des élections législatives.

Claude Guéant - CR Patrick Kovarik pour AFP

On pensait que le député sortant serait naturellement candidat, il n’en sera rien. Ce soir, Claude Guéant a annoncé à l’AFP qu’il acceptait de prendre la succession de Pierre-Christophe Baguet aux législatives de 2012, à la demande de ce dernier. Notre maire aurait décidé de se consacrer entièrement à l’administration de la ville et aurait trouvé en Monsieur Guéant « le meilleur candidat » pour la 9ème circonscription des Hauts de Seine.
Cette circonscription, on le rappelle, recouvre les trois quarts de Boulogne Billancourt, à l’exception du quartier Seguin-Rives de Seine, qui appartient à la 10ème circonscription.

Cette annonce rebat les cartes pour les prochaines élections : Thierry Solère, l’ex-premier adjoint de Pierre-Christophe Baguet, qui avait fait ouvertement acte de candidature en septembre dernier, maintiendra-t-il sa dissidence face à Claude Guéant ? L’envergure et la figure controversée du ministre susciteront-elles d’autres oppositions à droite ? Les partis de gauche tiendront-ils compte de ce parachutage dans la désignation de leurs propres candidats ?

A Boulogne Billancourt, la nouvelle année politique démarre fort.