Un public relativement nombreux assistait à ce conseil municipal.

Au début du Conseil, Vincent Guibert (PS) a demandé la parole pour saluer la mémoire de Dominique Baudis, décédé cette semaine, qui fut conseiller municipal de Boulogne Billancourt durant la mandature 1977-1983.

Chloé Jaillard

Chloé Jaillard

Nous avons assisté à une joute verbale post-électorale lors de la délibération concernant la délégation au Maire pour le recours à l’emprunt et les instruments de couverture (trésorerie). En effet Chloé Jaillard (PS) a rappelé que la dette de la Ville au 1er janvier 2014 s’élevait à 169 millions d’euros au titre du budget principal et du budget annexe. Mais d’après elle, lorsqu’on parle de dette consolidée, il y a lieu de prendre également en compte la dette de la SAEM (143 millions d’euros selon le CRACL n° 8) ainsi qu’environ 62 millions d’euros de la dette totale de GPSO (dont la ville serait redevable compte-tenu de sa population). Cela serait donc un total d’environ 375 millions d’euros de dette consolidée à la charge des contribuables boulonnais.

pierre-christophe baguet

pierre-christophe baguet

Dans sa réponse, le Maire n’a pas souhaité reprendre la campagne électorale et regrette que son « appel à l’apaisement » lancé lors du conseil municipal du 3 avril n’ait pas été entendu. Il a promis de revenir pour la n-ième fois sur ce sujet lors du prochain conseil municipal pour arrêter de « confondre les choux, les carottes et les betteraves ». Il a affirmé que les 143 millions de dette de la SAEM annoncés par certains, étaient « faux, archi-faux » car il ne faudrait pas confondre ligne de trésorerie et dette. Il a complété sa réponse en précisant que la dette de Boulogne dans GPSO n’avait pas bougé depuis le temps où Jean-Pierre Fourcade était président de la CAVDS… avant de préciser en proportion d’habitants. Celle-ci s’élèverait donc, selon la déclaration du maire, à 35 millions d’euros, et elle aurait même baissé depuis l’époque de la CAVDS (communauté d’agglomération entre Sèvres et Boulogne).

Espérons que le prochain conseil municipal permettra enfin de connaître clairement le montant réel de l’endettement de chaque contribuable boulonnais !

La séance s’est poursuivie par les élections des représentants à la commission d’appel d’offre et à la commission compétente en matière de délégation de service public.

Ont été élus pour la commission d’appel d’offres : Christine Bruneau, Gauthier Mougin, Christine Lavarde, Marc Fusina, Caroline Pajot comme titulaires et Marie-Anne Boué, Christine Deloffre, Sylvie Rougnon, Jeanne Defranoux, Pierre Laurencin comme suppléants.

Ont été élus à la commission compétente matière de délégation de service public : Christine Lavarde, Sandy Vétillard, Gauthier Mougin, Jean-Claude Marquez, Pierre Laurencin comme titulaires et Marie-Anne Boué, Armelle Gendarme, Jeanne Defranoux, Sylvie Rougnon, Caroline Pajot comme suppléants.

On remarquera que seuls des membres de la majorité et de l’opposition de droite ont été élus à la proportionnelle selon le Code des Collectivités Territoriales, au grand dam de l’opposition de gauche, qui compte 4 représentants au conseil.

C’est Pierre-Christophe Baguet qui a été élu titulaire au Syndicats des Eaux d’Ile de France et Bertrand-Pierre Galley comme suppléant.

On regrettera que les délégations confiées aux différents maires adjoints n’aient pas été précisées lors de cette séance du conseil. Toutefois, selon une indiscrétion d’un conseiller municipal de la majorité, chaque intéressé aurait été prévenu individuellement.

Prochain conseil municipal : mercredi 7 mai à 18h30 et non 19h comme lors de la précédente mandature.