L’engagement artistique d’Ivane Thieullent, directrice de la Voz’Galerie de Boulogne,  va bien au-delà de son travail classique de galeriste : promotion des artistes et commercialisation de leurs oeuvres.

Dans sa belle galerie de la rue de la rue de l’Est où se déroule actuellement l’exposition Réalisme paradoxal de Jors, Ivane vient de lancer un cycle de conférences « Dans l’oeil du collectionneur. » Ce cycle se propose de dresser le portrait de collectionneurs reconnus aux parcours variés, il est dédié à tous les amateurs d’art contemporain et plus particulièrement de photographie en quête de nouveaux talents et de nouvelles rencontres. Belle assistance hier pour le premier opus de ce cycle : Freddy Denaes, producteur de cinéma, éditeur et collectionneur, est invité à passer à la moulinette des questions de Véra Albertini, qui suit depuis sa création l’activité de la Voz’Galerie pour l’e-bb.fr.

Jors-Freddy Donaes-Ivane Thieullent-Véra Albertini

Jors-Freddy Donaes-Ivane Thieullent-Véra Albertini

 

Anatomie d’une passion en quelques propos  :

« Pendant 25 ans, dit Freddy Danaës, je ne savais pas que je collectionnais. J’achetais des photographies, des dessins, des affiches et objets de pré-cinéma qui me plaisaient ; dans un premier temps il n’est pas nécessaire de trouver un sens quand on aime, puis vers la fin des années 90, en partie à cause du nombre, j’ai eu envie d’ordonner, d’établir les correspondances de chaque pièce entre elles et mon rapport avec chacune d’entre elles. Et là j’ai trouvé  le fil conducteur  qui donnait un   sens à cette  collection,  qui a quelque chose à voir  avec ce que je suis. »

« Je suis amateur, dit-il, de cabinets de curiosités comme au 18ème siècle, où l’assemblage d’objets différents avait pour cohérence la personnalité du propriétaire… »

Sa collection privée, qui a fait l’objet de nombreuses expositions, réunit des oeuvres de Marc Riboud, Jan Saudek, Willy Ronis, William Klein,Bernard Faucon, Isabel Muñoz ou Larry Clark. Freddy Danaes a beaucoup voyagé et

Ex Nugis Seria -un tout fait de petits rien -La collection de Freddy Danaës

Ex Nugis Seria -un tout fait de petits rien -La collection de Freddy Danaës

chaque fois qu’il arrive dans un pays il demande à voir ce qui se fait dans le domaine de l’art contemporain, et à rencontrer les artistes pour échanger avec eux. L’Afrique occupe une place très importante dans sa vie « Elle est la chambre noire de la photographie, le continent où se forment les images majeures de notre temps, dès mon premier voyage en temps qu’étudiant, j’ai eu l’impression que j’avais déjà vécu là », raconte le collectionneur qui a réuni, entre autres, de superbes tirages du Sud-africain David Goldblatt, du Malgache Pierrot Men ou du Mozambicain Sergio Santimano… et œuvre pour la reconnaissance au niveau international des artistes africains. A noter que l’humain est l’obsession de sa collection, qui comporte très peu de paysages et beaucoup de sujets, notamment autour de l’enfance et du jeu.

La transmission aussi est son obsession, Freddy Danaës a mis en place, avec l’aide de la Ville de Paris et du Conseil général de Seine-Saint-Denis, des ateliers cinéma, photo, édition, en milieu scolaire qui font intervenir des artistes auprès des jeunes élèves ;  « quand un artiste travaille avec eux, les enfants prennent conscience de tout  le labeur nécessaire pour la réalisation d’une œuvre, alors ils s’impliquent. Il en restera quelque chose. »

Et le collectionneur se souvient « qu’à 16 ans à Tarbes où il n’arrivait pas grand chose, j’ai gagné un ticket de théâtre et pédalé pendant 8 km pour assister à ma première représentation, ce soir-là pour moi il s’est passé quelque chose… »

Il s’est passé quelque chose aussi ce soir-là à la  VOz’Galerie, où nous aurions pu continuer à questionner longtemps Freddy Danaës,  avec passion…

VOZ’Galerie –

41 rue de L’Est – 92100 Boulogne Billancourt
Bus 52 – Grand Palais > Arrêt Rue de l’Est
Métro ligne 10 : Station Boulogne-Jean Jaurès
Bus 72 : Arrêt Victor Hugo