Fusion 78-92Pour la seconde fois les départements 78 et 92 ont présenté des vœux communs par la voix de leurs présidents respectifs Pierre Bédier et Patrick Devedjian. La cérémonie s’est tenue dans le cadre des Haras de Jardy à Marnes la Coquette, en présence d’une délégation de sportifs des Hauts-de-Seine et des Yvelines.

Un an après l’annonce du projet de fusion 78-92, c’est d’une voix vibrante d’enthousiasme que les deux présidents ont tiré un premier bilan. Contrairement à d’autres projets de fusion actuellement dans l’air du temps, Patrick Devedjian et Pierre Bédier ont commencé par énumérer quelques réalisations concrètes de leur rapprochement via l’EPI 78-92, avant de détailler le calendrier qui devrait aboutir à une fusion effective d’ici 2021.

Les premières réalisations en vue de la fusion 78-92

2016, l’année du rapprochement concret des 2 départements

« Depuis un an, le tandem Yvelines/Hauts-de-Seine est entré dans le concret » annonce Patrick Devedjian

« En 2016, nous avons mutualisé des services, nous avons réalisé des économies d’échelle. Tout cela évidemment, sans surcoût pour les contribuables. Le service interdépartemental d’archéologie préventive fonctionne depuis cet été. Les assistantes maternelles des deux départements suivent désormais des formations communes. Nous avons aussi créé une SEM, CITALLIOS, qui laissera aux élus locaux le choix de dessiner l’avenir de leurs territoires. Courant 2017, le nouveau service interdépartemental de l’adoption commencera à fonctionner. Le réseau routier des Yvelines et des Hauts-de-Seine sera aussi exploité et entretenu par un service commun. »

« Refonder un nouvel art de vivre aux portes de Paris »

« D’autres chantiers seront lancés en 2017, poursuit le Président du Cd92, comme les commandes groupées dans nos achats, ou la création d’un foyer d’accueil médicalisé pour les personnes autistes ou handicapées psychiques, qui n’ont d’autre choix aujourd’hui, que d’être orientées vers la Belgique. Et dès le mois de février aux Mureaux, dans les Yvelines, l’entreprise délégataire des Hauts-de-Seine pour la restauration scolaire, ouvrira une légumerie, qui approvisionnera les collèges des Hauts-de-Seine en produits locaux, issus des Yvelines notamment. C’est une première de cette ampleur, puisqu’elle fournira 1500 tonnes de légumes par an. »

« Ce rapprochement Yvelines/ Hauts-de-Seine, bénéficiera donc tout autant aux zones urbaines qu’aux zones rurales, que nous comptons bien préserver » a insisté Patrick Devedjian.
« Au moment où la capitale s’enferme, nous, les Yvelines et les Hauts-de-Seine, nous nous ouvrons ! Ce que nous voulons, c’est refonder un nouvel art de vivre aux portes de Paris. »

fusion 92-78

Pierre Bédier Présidentt du Cd78 et Patrick Devedjian Président du Cd92

La fusion 78-92 : une conclusion en 2017 ?

« C’est un projet plein de sens en termes de développement économique et d’aménagement intelligent du territoire » reprend Pierre Bédier. « Il illustrera à son échelle, qui est loin d’être dérisoire, la capacité de répondre aux besoins des populations en construisant, sur la base des réalités territoriales, une réponse publique à la fois plus efficace et plus économe. »
« Depuis un an, nous avons montré la capacité de mettre en commun, nos services, nos réflexions et nos actions dans différents domaines. Il nous a fallu pour ce faire, surmonter bien des rigidités et des contraintes. Mais, dans ce travail difficile, qui déjà peut revendiquer de très belles réalisations, nous nous sommes forgé la conviction qu’il fallait persévérer et aller plus loin. »

Un processus achevé pour les prochaines élections départementales ?

« Je souhaite que 2017, conclut Pierre Bédier, aussitôt que sera achevée la séquence électorale des présidentielles, des législatives et des sénatoriales, soit l’année où la fusion de nos deux départements soit débattue par nos assemblées pour être validée dans son principe par le gouvernement afin que nous puissions, dans les années suivantes, en parachever la mise en œuvre effective et nous présenter devant les électeurs dans ce nouveau cadre, lors des élections départementales de 2021. »

Les jeunes du Collège Rameau à Versailles et de la Maitrise des Hauts-de-Seine ont ensuite lancé en musique la suite de la soirée où se pressait une très nombreuse assistance, représentative des forces vives du 92 et du 78.