Yann-Maël Larher et Simon Thomas, Bretons et Boulonnais, sont à l’initiative d’une série de rencontres, « Les apéros bretons. » Rencontre et explication.

Yann-Maël Larher, initiateur des apéros-bretons

Yann-Maël Larher, initiateur des apéros-bretons

L’histoire des Bretons de Paris a plus d’un siècle. C’est en effet au tournant du XIXème qu’à l’instar de Bécassine, les frères d’Armorique se résolurent à quitter leur péninsule. Leurs destinées, en ces premiers temps, étaient très spécialisées : terrassiers ou bonnes, en gros. Comme les autres communautés avant et après eux, les Bretons exilés s’organisent alors en sociétés, avec leurs rendez-vous, leurs journaux, et leurs lieux de rencontre. Est-ce un hasard si l’hôtel face à la gare Montparnasse s’appelle toujours « Hôtel de Bretagne » ? Bien évidemment non… c’est là que descendaient les jeunes filles tombées du train, dans l’attente d’un emploi dans la capitale.
On pourrait ainsi renvoyer le phénomène à un autre temps, d’exode rural et de centralisation exclusive. En réalité, il n’en est rien. De vague en vague, l’arrivée des Bretons se poursuit et se diversifie, la société et les modes de rencontre profitent des réseaux internet, et les liens avec la Région se modifient, facilités par les transports. L’historien Joël Cornette l’affirme aujourd’hui encore : c’est loin de la Bretagne que l’on fait le plus vivement l’expérience de sa bretonnité.

Le 13 juin à BB, premier apéro breton-boulonnais !

Le 13 juin à BB, premier apéro breton-boulonnais !

Boulogne-Billancourt en sera bientôt le théâtre, comme nous l’annonce Yann-Maël Larher, Boulonnais depuis un an. « Lorsque je suis arrivé, je me suis mis à échanger sur Twitter avec un autre Breton, Simon Thomas. Il nous a fallu plusieurs mois pour découvrir que nous habitions la même ville ! Nous avons constaté que beaucoup de gens habitent la ville sans vraiment la connaître et sans connaître leurs voisins. En Bretagne, la dimension sociale est forte et liée à une convivialité partagée entre générations. De là est née notre idée de lancer des apéros bretons, pour échanger entre personnes – pas forcément bretonnes – attachées à la Bretagne. »
Un premier événement est prévu dès le 13 juin, à l’hôtel Marriott, à partir de 19h : « Si la météo le permet nous pensons même investir la terrasse qui dispose d’une des belles vues de Paris. L’occasion de découvrir ensemble la ville sous un jour nouveau.  L’événement est ouvert à tous, car il s’agit aussi de faire découvrir la culture bretonne et sa convivialité aux Boulonnais. »

Si le succès est au rendez-vous, Yann-Maël et Simon envisagent d’en faire un événement mensuel, qui prendrait tournure au gré des envies et de l’implication de chacun.

Intéressés ? Vous pouvez rejoindre la page Facebook de l’événement, https://www.facebook.com/AperoBreton.Boulogne.Billancourt ainsi que son compte twitter :  https://twitter.com/AperoBreton