Depuis 3 ans, l’école Thiers participe au projet du CUBE Connectons nos écoles. Une classe de CM2 a réalisé cette année une application bientôt disponible sur l’App Store.

Tout savoir sur la pierre de Tuffeau

Comment rendre compte d’un voyage de découverte ? D’aucuns auront vécu le carnet de bord, l’exposition illustrée, voire le photorama. A l’école Thiers, les CM2 de Madame Tuil-Sizorn, eux, en ont fait une application pour tablette.

école Thiers

Préfiguration d’une page de l’application sur l’épuration de l’eau

Après une semaine à Benais, où ils sont allés des vignes aux canaux d’épuration, en passant par Chambord et le Clos Lucé, les élèves de l’école Thiers ont choisi pour fil rouge la pierre de tuffeau. Incarnée par le héros « Tutu, » elle devient le guide de cette application qui mobilise toutes les connaissances acquises lors de ce voyage de classe.
Un parcours narratif et ludique , qui exploite toutes les possibilités de l’outil : pour accéder aux diverses informations et fonctionnalités, il faut cliquer, scroller, secouer, incliner, gratter… les pages entièrement conçues par les enfants. « On les a faites à la main puis on les prises en photo avec Wytespad » détaille Yuna.

« Nous avons choisi la pierre comme guide car on la trouve à Benais et à Chambord, » explique Baltazar. « Elle suit le même parcours que nous, mais en plus, elle rencontre Léonard de Vinci ! » annoncent Chloé et Antoine P. Sans tout vous dévoiler, sachez que la découverte finit, littéralement, en apothéose, grâce aux machines de Léonard…

L’école Thiers et le projet Connectons nos écoles

Les élèves sont très à l’aise pour décrire leur création, en employant toujours le mot juste. C’est le fruit d’un semestre de travail, en étroite collaboration avec le CUBE d’Issy-les-Moulineaux.

école Thiers

Les élèves de l’école Thiers ont développé une application didactique, ludique et narrative

Depuis 3 ans en effet, la classe de Vanessa Tuil-Sizorn a rejoint le projet Connectons nos écoles, qui fêtait cette année ses dix ans. Il s’agit d’un programme d’initiation au numérique pour les élèves du primaire, en lien avec des partenaires locaux et des start-up. Chaque année, 5 classes de GPSO sont ainsi invitées à développer un outil numérique. Les élèves de l’école Thiers, qui sont dans la même classe depuis deux ans, ont donc réalisé deux projets ; cette application – couronnée du prix « Scroll » à l’issue du showtime au Cube – et des patères interactives l’an dernier.

« Manipuler, faire, créer… c’est ça que j’aime. On n’impose pas aux élèves le souci d’un beau rendu : ils ont tout fait eux-mêmes et le résultat leur ressemble. Cette classe était faite pour ça » estime leur professeur, qui se réjouit du résultat. « La pédagogie de projets permet d’apprendre autrement et solidement, en motivant tout le monde » estime-t-elle. En l’occurrence, le développement de cette application a permis de travailler le français, les sciences, l’histoire, l’anglais, les arts, et le vivre-ensemble, point central de l’EMC en primaire. On ajoutera même l’expression corporelle. Comment ? Grâce à la présentation chorégraphiée de l’application pardi ! « L’an dernier, la classe a bénéficié d’un stage d’expression corporelle avec le conservatoire. On a tout naturellement pensé à réutiliser ces compétences pour la présentation » explique le professeur.

école Thiers

Le château de Chambord, premier tableau de la présentation chorégraphiée de l’application. A droite, Chloé incarne Tutu, une pierre qui va s’en détacher.

Une génération numérique

Elle qui prétend avoir eu du mal à freiner ses élèves a plutôt entretenu leur soif de connaissance. « Le programme PandaSuite permet de développer une application sans coder. Mais avec les intervenantes du CUBE, nous avons jugé important de leur montrer ce qui se cache derrière ce genre de création et la facilité d’utilisation des outils. C’est pourquoi ils ont également suivi une initiation au codage ! »

école Thiers

Bientôt sur l’App Store !

Sous l’impulsion de Madame Tuil-Sizorn, l’école Thiers est sans doute la plus connectée de Boulogne. La classe a même son compte sur Twitter. Dès avant de rejoindre le réseau Connectons nos écoles, l’enseignante avait été pionnière en obtenant l’installation d’un TNI dans sa classe (tableau numérique interactif). Une initiative qui a fait d’elle une « ambassadrice du numérique » dans l’établissement. « L’école Thiers est la plus grosse de Boulogne. Aujourd’hui, toutes les classes de cycle 3 sont équipées d’une dalle numérique. Nous utilisons également l’environnement numérique de travail, à l’instar des collèges. » Le plan numérique adopté par la ville de Boulogne devrait parachever le tout, en équipant prochainement les classes de cycle 2.

Si le matériel facilite considérablement les choses, il est cependant secondaire face à la motivation des élèves, des intervenants et des enseignants. L’application des CM2 de l’école Thiers, bientôt disponible sur l’App Store, a été conçue avec une seule tablette pour la classe et une demi-dizaine d’ordinateurs portables prêtés par le CUBE.
Vanessa Tuil-Sizorn l’a bien compris, et elle se prend à rêver que les nombreuses start-up digitales que compte la ville viennent partager leur savoir et leur savoir-faire avec ses élèves…

EDIT 18-07-17 : téléchargez l’application !

The following two tabs change content below.