Rencontrer des artistes d’aujourd’hui, découvrir leur travail, échanger avec d’autres passionnés d’art sur ces découvertes voilà qui est désormais facile à Boulogne dans le cadre de l’association Carré sur Seine créée à l’initiative de trois jeunes galeries boulonnaises (Exit art contemporain, Mondapart, Voz’Galerie). Avec la formule Ecoutez voir, tout amateur d’art peut assister régulièrement ou de manière occasionnelle à la présentation de leur travail par les artistes eux-mêmes  dans le cadre d’une projection vidéo à la Voz’Galerie suivie d’un cocktail.

Rencontrez trois artistes par mois dans le cadre d’ Ecoutez voir

Une séance par mois tous les deuxièmes mercredi du mois est prévue d’Octobre à Mai au cours de laquelle le travail de trois artistes est présenté et à la fin de l’année en juin, un jury formé par les membres de l’association se réunit sous la présidence de Marie Laure Voisard, nouvelle présidente et décerne un prix d’une valeur de 2000 euros. Pour ceux qui n’ont jamais été membres d’un jury, c’est une démarche passionnante qui permet d’affûter son regard sur l’art et de se confronter à d’autres points de vue tout aussi engagés.

 

Trois propositions singulières pour la séance de rentrée de Carré sur Seine

 

Les chaussures d’Isa Kaos, objet d’art ou objet d’usage détourné de sa finalité ? DR

 

Pour la séance de la rentrée le 9 Octobre, Carré sur Seine démarre fort avec trois propositions singulières d’artistes. La première Isabella Chiariotti, Isa Kaos de son nom d’artiste, bottière de son état et ex-fournisseuse d’accessoires pour le Crazy Horse ouvre le bal avec une série de fantasmes incarnés dans des chaussures qui font référence à Martin Margiella mais surtout à Truismes de Marie Darrieussecq, quelques accessoires objets d’art également vêtements, des rébus dans un esprit libertin et quelques performances de Maja nue juste habillée de quelque chaussure démesurée. A chacun d’apprécier s’il s’agit d’une oeuvre d’art ou d’un objet utile détourné de son usage.

 

Les femmes lianes ou démons de l’arbre de Vanina Langer DR

Après cette première installation, retour sur un univers poétique et exaltant, celui de la plasticienne Vanina Langer qui installe des jardins de rêve avec une profusion du végétal dans des espaces qu’elle structure avec une peinture du sol au plafond sous forme d’anamorphose. Il faut également s’approcher pour reconnaître dans l’entrelacs de lianes la figure féminine qui se cache dans d’autres dessins. Chaque installation se transforme entre le bouleversement du jardin cosmique et la figure de la femme liane salvatrice.

Aube sur le stalag de Gilles Mercier
DR

Gilles Mercier, photographe et vidéaste propose, quant à lui, un travail sur la mémoire délicatement titré « l’élégance de vos absences ». Celui-ci s’inspire de la vie de son grand père Maxime Mercier, héros et martyr de la Résistance. Le projet vise à créer un objet de mémoire autour de cette figure héroïque. Cinq très court-métrages associant des images d’archives retravaillées, des visionnages de sites historiques de camps, des animations graphiques et une musique créée pour l’occasion figurent cinq actes de la tragédie. Le film que nous pourrons voir retrace une séquence dans le camp de transit de Compiègne. La musique envoûtante de Thibault d’Angély, le compositeur accompagne ces vues d’un lieu d’enfermement et la lecture du journal de Maxime illumine ces lieux comme un appel à la vie. Voilà, en tout cas, un objet de mémoire qui nous réconcilie avec notre part de lumière !

Le prochain rendez-vous Ecoutez voir est fixé au mercredi 13 novembre à partir de 19h30 à la Voz Galerie. Il convient de s’inscrire auprès de l’association.

Trois nouveaux artistes Gérard Staron, Marion Charlet et Sahar Foroutran feront une présentation de leur travail.

contact@carresurseine.com
http://carre-sur-seine.com
tel : 01 41 31 40 55

Voz’Galerie
41 rue de l’Est, 92100 Boulogne-Billancourt

Galerie Mondapart
80 rue du Château, 92100 Boulogne-Billancourt

Exit art contemporain
2 place Denfert Rochereau, 92100 Boulogne-Billancourt