À l’invitation de l’UDOTSI 92*, Boulogne Billancourt a accueilli samedi 2 octobre, 160 participants, tous professionnels ou bénévoles des Offices de Tourisme ou Syndicats d’Initiative de sept départements d’Ile-de-France.
Cette importante manifestation, destinée à développer le tourisme culturel alto-séquanais et à insister sur ses enjeux économiques, était organisée par la Fédération Régionale des Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiative d’Ile-de-France et l’UDOTSI 92.
Elle était également soutenue par de nombreux partenaires, parmi lesquels le Comité Départemental du Tourisme des Hauts-de-Seine, le Conseil Général des Hauts-de-Seine, la ville de Boulogne-Billancourt et l’ensemble de ses musées municipaux, la ville d’Issy les Moulineaux, la ville de Saint-Cloud et bien d’autres encore (les lecteurs intéressés peuvent se connecter au
site dédié sur lequel ils découvriront également un diaporama concernant l’ensemble de la journée).

L'accueil par les étudiants du Lycée René-Auffray de Clichy-la-Garenne

Répondant à  l’aimable invitation de l’UDOTSI 92 , l’e-bb en la personne de Véra notre rédactrice se retrouva de bon matin à la Bibliothèque Marmottan face à une agréable difficulté : quel parcours choisir ?
Car les organisateurs proposaient en matinée, quatre parcours passionnants, en relation directe avec l’actualité (création de musée, sites rénovés etc..) dont deux à Boulogne  :
Art figuratif : musée Paul Belmondo, parc Rothschild et quartier des Menus
Art Déco : parcours pédestre « Années 30 »
et deux autres dans deux communes voisines :

Spiritualité : Séminaire Saint Sulpice et concert d’orgue en l’église saint Etienne d’Issy-les-Moulineaux 
Nature et Patrimoine
 : Musée des Avelines et Domaine national de Saint Cloud

« J’ai fini par me décider pour le premier raconte Véra, et j’ai ainsi découvert ce

Arrivée au Musée Belmondo

dernier-né des musées de Boulogne, le musée Belmondo, inauguré une semaine auparavant.
Ce fut une visite passionnante : beauté du site, richesse du contenu, qualité de la conférencière, Véronique Durand-Laroze. J’ai particulièrement aimé la luminosité du lieu, l’impression d’espace et de simplicité qui se dégage de l’ensemble. J’ai eu un coup de cœur pour la statue accueillant le visiteur dans la cour du château Buchillot où se trouve le musée, une jeune fille en marche, à l’air décidé et d’allure moderne ; je me suis attardée comme tout le groupe, devant la reconstitution très vivante de l’atelier de l’artiste.
Un regret : la place trop discrète à mon goût (si discrète qu’il est pratiquement invisible…) réservée à un buste de Catherine Hiégel, l’une de nos plus grandes comédiennes… »
En fin de matinée, tous les groupes se sont retrouvés à Issy-les-Moulineaux, aux Crayères des Montquartiers. Comme leur nom l’indique, il s’agit d’anciennes carrières de craie reconverties en… caves à vin que l’on peut louer. Le site, véritable curiosité touristique, abrite également un lieu de réception. En présence d’André Santini, député-maire de la ville et ancien ministre, les groupes ont apprécié avant le déjeuner un apéritif pendant lequel un comédien revisita pour eux l’histoire d’Issy les Moulineaux. Ensuite, retour à Boulogne Billancourt pour une visite du musée et des jardins Albert Khan.

L'accueil de Gilbert Baud-Berthier aux jardins Albert-Khan

« Les explications de Gilbert Baud-Berthier, le directeur du site, et de ses collaborateurs, poursuit Véra, ont fait découvrir aux participants les jardins et le parcours hors du commun de ce banquier surdoué, ayant fait fortune grâce à des intuitions géniales, investissant dans les pays émergents de l’époque où ses confrères ne se risquaient pas, mais utilisant sa fortune pour travailler à établir la paix dans le monde ; un banquier, qui, remis dans la perspective actuelle, restaure un peu l’image de sa confrérie… »

Les participants aux différents parcours se sont retrouvés en fin de journée dans le hall de l’espace Landowski où les attendaient le verre de l’amitié et les allocutions d’Alain Bertet, président délégué de la Fédération nationale des OTSI et président de FROTSI Ile-de-France commanditaire de la journée, de

Alain Bertet Marie-Laure Godin Bernard Ollivier

Marie-Laure Godin, Conseillère Générale Administratrice du CDT92 , maire-adjoint de Boulogne-Billancourt, et de Bernard Ollivier, président de l’UDOTSI 92, qui rappelèrent les enjeux de cette journée : révéler la valeur et la diversité du patrimoine touristique des Hauts de Seine, ainsi que la qualité et l’efficacité des structures d’accueil.

Au succès de cette journée pendant laquelle la météo a eu le bon goût de se montrer clémente, ont également contribué des étudiants en 2e année de BTS AGTL (Animation et Gestion Touristique Locale) du Lycée professionnel René Auffray situé à Clichy La-Garenne. Dans le cadre de leur formation, unique dans le département, ils ont assuré l’accueil des participants et commenté les parcours en car.

« Pour terminer, conclut Véra, j’ai pu échanger avec les représentants d’un dernier-né de la ville de Boulogne, l’Office de Tourisme de Boulogne-Billancourt : Solange Dorival, sa responsable, et Daniel Gaborit, son chargé des relations publiques, sur leur tâche immense et passionnante de promotion de l’immense patrimoine culturel de la ville de Boulogne-Billancourt et notamment au sein de son département des Hauts-de-Seine . »
En fin de journée,le sourire des participants semblait témoigner de leur satisfaction, du désir de revenir approfondir la découverte du département et de la conseiller à leurs visiteurs…

*Union départementale des Offices de tourisme et Syndicats d’initiative  des Hauts-de-Seine