Le projet européen ENTRUST vise à cerner le rapport des citoyens au concept de transition énergétique. Le quartier du Trapèze était l’un des terrains d’étude. Le 3 octobre, les pilotes présenteront au public la synthèse de leurs travaux sur le quartier. Une rencontre ouverte à tous.

Associer les consommateurs à la transition énergétique

ENTRUST, un projet européen visant à connaître le degré de conscience « énergétique » des citoyens, se déroule depuis mai 2015 jusqu’à avril 2018. Le projet est coordonné par l’Université de Cork (Irlande). Il est financé par le programme européen de recherche et d’innovation HORIZON 2020 dans le cadre des défis sociétaux pour la somme de 3,447 M€. 

ENTRUST a  pour objectif de :

  1. Élargir la compréhension des perceptions et des attitudes du public à l’égard des technologies liées à l’énergie.
  2. Vérifier les pratiques et les attitudes actuelles en matière de développement de voies de transition vers une économie à faible intensité de carbone.
  3. Analyser l’importance du genre et son rôle dans les pratiques et les attitudes liées à l’énergie.
  4. S’engager directement avec le public dans le processus de transformation vers un système énergétique plus efficace et à faible émission de carbone.
  5. Développer des méthodes et des outils pour stimuler le dialogue public sur la politique énergétique et l’innovation au niveau européen.

Six communautés témoin à travers l’Europe

Pour comprendre les comportements et les pratiques actuels vis-à-vis de la consommation énergétique et le degré d’implication personnelle que peuvent avoir les citoyens européens en matière de transition énergétique, les chercheurs de l’Université de Cork ont confié l’animation de plusieurs groupes de travail à LGI consulting. Cette société de conseil et d’études est spécialisée dans des domaines liés à l’environnement, l’énergie et l’urbanisme. 

S’appuyer sur les pratiques et les comportements des habitants

Privilégiant une approche sociale, ENTRUST a accordé aux citoyens une place de choix, notamment à travers plusieurs sessions d’échanges et de débats.

ENTRUST

Le message adressé par ENTRUST aux habitants du Trapèze

Pour le projet ENTRUST, 6 communautés témoin ont été retenues :

  • Student Cohort au sein du Collège Universitaire de Cork en Irlande. Ce groupe de travail est composé principalement d’étudiants irlandais même s’il tend à s’internationaliser. Le statut socio-économique des habitants est plutôt élevé.
  • Dunmanway, petite ville rurale d’Irlande (2 400 habitants). La construction et l’agriculture sont les deux principaux pourvoyeurs d’emplois dans cette région où les habitants ont un statut socio-économique assez diversifié.
  • La frange urbaine de Stockbridge en périphérie de Liverpool en Grande Bretagne. Cette zone connaît un haut taux de chômage et sa population est à 96 % «  white British  ». Le statut socioéconomique des habitants est bas. 
  • Secondigliano, quartier populaire de Naples en Italie. Cette «  ville-nouvelle  » construite à partir de 1960 souffre de multiples difficultés sociales (crimes, chômages et accès plus faible à l’éducation). Par ailleurs, ce quartier présente des cas de précarité énergétique.
  • Caldes de Montbui en Catalogne qui dispose d’un héritage culturel très riche.
  • Le quartier du Trapèze à Boulogne Billancourt. Les habitants de cette zone nouvellement construite ont un statut socioéconomique plutôt élevé et sont conscients des enjeux énergétiques et climatiques.

ENTRUST à Boulogne

« Nous avons retenu le quartier du Trapèze pour plusieurs raisons » expose le consultant François Aze, de LGI Consulting. « Par proximité, parce qu’ils habitent déjà un éco-quartier, parce qu’ils disposent de transports en commun, pour la mixité de l’habitat et pour la facilité de communication avec cette communauté qui dispose d’un forum internet. »

14 habitants motivés ont participé au premier atelier, dans le but d’appréhender la transition énergétique du point de vue du citoyen. Ils ont d’abord répondu à un  questionnaire. Parmi les questions on trouvait : Comment êtes-vous venus aujourd’hui ? En tant qu’individu, pensez-vous pouvoir influencer le changement du système énergétique ? A quoi ressemblera le Trapèze dans 20 ans ? A qui revient la responsabilité d’initier le changement vis-à-vis de l’énergie ? Puis ils ont développé leurs perceptions et réflexions.

Une seconde séance fut consacrée à formuler des recommandations politiques après réalisation de brainstormings, d’exercices de validations et débats.

ENTRUST

Des Boulonnais volontaires lors de l’un des ateliers ENTRUST

Le 3 octobre, ENTRUST vous invite à une restitution des travaux

Le 3 Octobre, de 10h à 16h, ENTRUST vous convie à une restitution des travaux. Rendez-vous au 33 rue Nationale à Boulogne (inscriptions au 0652588758). 
Comme lors de chaque atelier, la présentation sera suivie d’échanges avec des experts et de débats pour mieux appréhender la responsabilité citoyenne en matière de transition énergétique. « Peut-être parviendrons-nous à dessiner, progressivement, les contours d’une citoyenneté énergétique » espère François Aze.

Dans un avenir proche, la synthèse des travaux menés dans les diverses communautés européennes sera rendue publique. Afin de compléter la démarche, on espère que le programme Horizon 2020 lancera une seconde tranche de travaux. Celle-ci, pour permettre de tirer des conclusions à l’échelle européenne, ne saurait faire l’économie d’une étude auprès des citoyens allemands, nordiques et de l’Est européen.

Concernés par la transition énergétique ? Relevez le défi Familles à énergie positive !

Depuis deux ans, le territoire de GPSO participe activement au défi national Familles à énergie positive. Le principe ? Des ménages volontaires se constituent en équipe avec pour objectif de réduire leur consommation d’énergie de 8 % durant l’hiver par rapport à l’année précédente.

En 2016, c’est une équipe boulonnaise qui a remporté le challenge, en crevant le plafond avec une consommation réduite de 25 %. « Si tous les habitants de GPSO s’y mettaient, des économies de 10 % correspondraient à la consommation de près de 2 500 maisons et à 3 700 voitures moyennes retirées de la circulation pendant un an. » précisent les organisateurs.

Alors si l’aventure vous tente, manifestez-vous ! 
Agence locale de l’Énergie de GPSO – faep@gpso-energie.fr  01 45 34 26 52

Agnès Bauche

The following two tabs change content below.
lecteur invité
Associatifs, professionnels ou particuliers, les lecteurs invités de l'e-bb nous envoient de temps en temps leurs articles. Pourquoi pas vous ?