Communiqué des Associations  : France Nature Environnement Ile de France – Sites et Monuments-VMF Patrimoine
Matignon a tranché : à l’occasion des deux semaines des Internationaux de Roland Garros, le gouvernement a décidé l’amputation irrémédiable du Jardin botanique des serres d’Auteuil, en dépit des importantes réserves émises par le Ministère de l’Écologie sur avis de la Commission supérieure des Sites depuis mars 2012 et des espoirs de concertation sur ce dossier

Ce qui va, peut-être, disparaître DR

Ce qui va, peut-être, disparaître
DR

Les promesses de démocratie environnementale du Président de la République et du gouvernement sont ainsi enterrées le jour même de la remise par la Commission Richard de ses propositions en faveur d’un meilleur dialogue environnemental. Le drame de Sivens n’a-t-il pas servi de leçon ?
« Attribuer à l’une des fédérations sportives les plus riches de France la jouissance de l’un des fleurons des jardins botaniques français, gratuit et ouvert à tous est un signal alarmant à quelques mois de la COP 21, et sera un sérieux handicap pour la candidature parisienne aux JO de 2024 » prévient Agnès Popelin, vice-présidente FNE Ile-de-France.
« L’autorisation de construire un stade de 5 000 places, des boutiques et des bureaux dans le Jardin botanique des serres d’Auteuil est une grave menace pour l’ensemble des sites classés de France » souligne Alexandre Gady, président de la SPPEF.

Matignon ouvre l’ère des sites et jardins en péril. Philippe Toussaint, président de VMF, pointe une décision politique aberrante : « Le gouvernement cède aux caprices de la FFT alors que plusieurs expertises ont démontré la faisabilité et les fonctionnalités de l’extension alternative par la couverture de l’A13 sans surcoût significatif (+ 10 M€ pour un budget global de 400 M€).
Face au refus d’un dialogue équitable, les associations sont déterminées à poursuivre leur combat devant les tribunaux.

ÉDIT de la rédaction – 07-06-2015

Ce dimanche à 14h30, une demi-heure avant la finale du tournoi, les associations ont inauguré leur nouveau mouvement de protestation, qui devrait être quasi-permanent tout au long de la candidature de Paris aux JO 2024.
Aujourd’hui, les associations avaient organisé une vente aux enchères factices à l’entrée des Serres. A vendre, rien moins que le patrimoine architectural de Paris…

Le collectif "Sauver les serres d'Auteuil" cet après-mid - CR A. Bauche

Le collectif « Sauver les serres d’Auteuil » cet après-mid – CR A. Bauche

La vente aux enchères du patrimoine

La vente aux enchères du patrimoine

35m de haut, 4,5 m de circonférence condamné par le tennis - CR A. Bauche

35m de haut, 4,5 m de circonférence condamné par le tennis – CR A. Bauche

 

The following two tabs change content below.
lecteur invité
Associatifs, professionnels ou particuliers, les lecteurs invités de l'e-bb nous envoient de temps en temps leurs articles. Pourquoi pas vous ?