Le jardin botanique des serres d’Auteuil va peut-être résister au projet de la fédération française de tennis (FFT) et de la Ville de Paris d’y implanter un nouveau stade de tennis et des boutiques dans le cadre de l’extension du stade Roland-Garros.

vue de l'ensemble des 14  serres condamnées depuis serres Formigé - CR. J. Popelin

vue de l’ensemble des 14 serres condamnées depuis serres Formigé – CR. J. Popelin

Sourd aux appels de la fédération sportive d’accélérer le processus d’instruction des permis de construire, le Conseil de Paris a adopté à l’unanimité, le 18 mars dernier le vœu soutenu par l’exécutif et présenté par Yves Contassot (EELV) « qu’une étude complémentaire soit réalisée par un organisme indépendant missionné par la FFT, le maître d’ouvrage, dont les conclusions seront discutées au Conseil de Paris fin mai. » Le cahier des charges de cette étude comparative a été établi par les présidents des groupes du Conseil.

En soutien à cette décision, 700 personnes sont venues à l’appel des associations Ile de France Environnement, la Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France et Vieilles Maisons françaises, samedi 21 mars, manifester leur refus de l’annexion du Jardin par la FFT. Parmi elles, les Boulonnais pouvaient reconnaitre de nombreux élus et personnalités politiques boulonnais représentant toutes les tendances, EELV, Parti Socialiste, UDI et UMP. Parmi eux, Bertrand-Pierre Galey, maire-adjoint en charge du Développement durable, a pris la parole.

700 personnes aux portes de Roland Garros pour soutenir le projet alternatif - CR A. Popelin

700 personnes aux portes de Roland Garros pour soutenir le projet alternatif – CR A. Popelin

Le vote du Conseil de Paris fait écho au communiqué de la Commission supérieure des sites, perspectives et paysages (CSSPP) consultée le 10 mars dernier par la Ministre de l’Écologie, autorité sur les sites. La commission y affirme sa volonté de « mener un débat contradictoire complet en donnant son avis sur l’ensemble des composantes du projet et de ses alternatives » et de respecter les réserves émises en 2011 par l’État de réduire l’emprise concédée à la FFT dans le jardin. »

Ces exigences font suite au récent rapport des experts du Conseil général de l’environnement et du développement durable saisi par la Ministre de l’Écologie. Celui-ci établit la faisabilité technique et juridique du projet de couverture partielle de l’autoroute A13 et préconise des études des différentes options d’extension « pour pouvoir être comparées objectivement et en toute transparence. »

Le choix de l’extension du stade Roland Garros dépendra ensuite de l’avis exprès du Ministère de l’Écologie sur les permis après une nouvelle consultation de la CSSPP.

ÉDIT 28/04/2015 : alors que l’on annonce une restitution de l’étude sur le projet alternatif pour la mi-mai, pour un vote en conseil à la fin du mois, les associations s’inquiètent de n’avoir toujours pas été entendues.

Agnès POPELIN,
Vice-présidente d’Ile de France Environnement
Présidente du CAP – Collectif Auteuil les Princes

The following two tabs change content below.
lecteur invité
Associatifs, professionnels ou particuliers, les lecteurs invités de l'e-bb nous envoient de temps en temps leurs articles. Pourquoi pas vous ?