Du 21 au 23 Juin, l’espace Bernard Palissy – salle de l’ancien TOP a été le théâtre des Rencontres artistiques de Carré sur Seine qui ont rassemblé 335 artistes de 44 nationalités venus du monde entier rencontrer 80 experts du monde de l’art (galeristes, commissaires d’exposition, critiques, collectionneurs…). L’idée est simple mais c’est à Boulogne qu’elle s’applique pour la première fois aux arts plastiques. Chaque artiste a la possibilité de réserver un créneau de vingt minutes pour présenter son travail auprès de l’expert de son choix et rencontrer au final plusieurs experts qui pourront le conseiller, éventuellement l’orienter ou simplement le repérer. Sur une idée d’Ivane Thieullent, directrice de la Voz’Galerie spécialisée dans la photographie, le concept connu pour la photographie s’applique désormais à toutes les formes d’art visuel. Le Speed dating de l’art est né.

Carré sur Seine : des experts de renom…

 

 

De gauche à droite et de bas en haut
Isabellet Lefort – Eve de Medeiros- Maria Giovanna Gilotta- Victoria Nikki ( lauréate de la précédente edition)
XXX – Chantal André – Jean Marc Lebeaupin – XX – Florent Maubert – Ivane Thieullent – Thierry Forien ( président du jury)– Alain Dominique Galizzia ( caché derrière) – Michel Graf – Florence Provost- Marty de Montereau -Maryline Bloch- Catherine Duparc – Marie Laure Voisard – Alain Oudin –

 

A l’étage, sont réunis les experts, institutionnels, galeristes, critiques ou collectionneurs ravis de se retrouver dans cet entre-soi de l’art contemporain où l’on peut à loisir aduler ou étriller tel artiste au gré de son humeur. Ils ont été réunis à l’initiative de l’association Carré sur Seine, créée par trois galeries boulonnaises : Mondapart, Voz’Galerie et Exit-art contemporain soucieuses de pimenter la vie culturelle locale.

Les experts ont massivement répondu à l’appel. Il y a là, entre autres, Caroline Cros pour le Ministère de la Culture, Vittoria Matarrese du Palais de Tokyo, Joséphine Dupuy-Chavanat du  Fonds de dotation  Emerige, Eve de Medeiros créatrice du Salon D-Dessin, Thierry Forien membre de l’Association des amis du Palais de Tokyo et président du jury 2019 mais aussi des commissaires d’exposition et critiques comme Madeleine Filippi,  des journalistes comme Philippe Godin de Libération et bien sûr quelques collectionneurs passionnés tel Alain Dominique Gallizia collectionneur de Street art bien connu des Boulonnais. Caroline Bourgeois, conseillère de François Pinault très attendue pourra finalement auditionner ses artistes en fin de session.

Tous sont avides de découvertes. Ils seront émerveillés ou parfois déçus, c’est selon. Certains artistes mériteraient un examen plus attentif mais l’organisation est millimétrée. Le gong rappelle l’obligation de changer de partenaire. Chaque dossier est examiné avec attention et de l’aveu même des participants, la tâche est plutôt épuisante mais réjouissante, sans transition aucune. L’effervescence rappelle celle des grandes foires.

…à la rencontre d’artistes issus de tous les fronts

 

A l’étage inférieur, le grand hall du théâtre ressemble à une salle des pas perdus où l’on retrouve des artistes concentrés, studieux, visiblement tendus compte tenu de l’importance de l’enjeu. Avoir accès à des experts n’est pas chose facile aujourd’hui où la plupart des artistes arrivent en galerie soutenus par des collectionneurs. Les prix distribués (3 prix d’une valeur de 5000 euros chacun) sont certes importants à leurs yeux, mais plus que tout compte l’opportunité de défendre son travail et d’être repéré par une institution, une galerie, un critique ou un collectionneur.  Qu’y a-t’il de commun entre les installations en apparence fragiles de Niki Neuts, la subtile perversion des figures d’autorité d’Eva Bergera, l’âme de l’effacement par la photographie de Morvarid K et les images artificielles suprastellaires de David Munoz ou les détournements d’objets sarcastisques et religieux de Pascal Bauer  ?  Ces travaux seront soumis au jury, preuve s’il en est de la diversité des chemins de l’art contemporain.

L’artiste David Munoz rencontre Joséphine Dupuy-Chavanat (Fonds de dotation Emerige )

Les Rencontres artistiques, manifestation annuelle sont désormais inscrites à l’agenda des artistes et des experts de la création contemporaine. L’initiative issue d’un mouvement associatif sur la base d’un projet généreux (rapprocher la jeune création du monde des institutions) a su se créer un public et conquérir des professionnels dont la curiosité est toujours en éveil.

Voilà bien une initiative qui participe du rayonnement de la ville de Boulogne-Billancourt .  On connaît l’engagement de la ville sur des projets de nature artistique via notamment la Fondation Emerige appelée à s’installer sur l’ïle Seguin. Au travers des Rencontres, la ville manifeste son soutien à la création émergente et renouvelle son partenariat avec les galeries boulonnaises qui sont à l’origine de la manifestation, la galerie Mondapart, Voz’Galerie, Exit-art contemporain.

 

Le triangle d’or des galeries boulonnaises

 

A proximité de la Bibliothèque Marmottan, ces trois galeries ont pour projet de nous faire découvrir des artistes émergents en pole position pour conquérir le marché mais encore à des prix attractifs. A leur actif, elles comptent déjà quelques succès. Anne Kühn présentée par Exit-art contemporain est ainsi exposée au Palazzo Mora dans le cadre de la Mostra de Venise 2019. L’exposition Inta Ruka à la Voz’ Galerie a été sélectionnée par Télérama parmi les dix meilleures expositions photo de l’année  et a suscité l’intérêt du Jeu de Paume. Pauline Ohrel, artiste de la galerie Mondapart est aujourd’hui exposée au Musée Paul Belmondo pour tout l’été. Assurément, ces trois galeries ne sont pas en reste pour nous proposer de nouvelles pépites.

Nul doute que la vie artistique boulonnaise déjà lancée,  est en passe de conquérir l’Ouest parisien.

 

Exit-art contemporain

2 place Denfert Rochereau, 92100 Boulogne

Tel  : 06 80 45 23 01

https://www.exit-art.fr

 

Galerie Mondapart

80 rue du Château, 92100 Boulogne

Tel  : 06 08 30 94 90

www.mondapart.com

Voz galerie

41 rue de l’Est, 92100 Boulogne

Tel  : 01 41 31 40 55

www.vozimage.com