A quelques jours des élections européennes, le Mouvement européen, le Forum universitaire et le cinéma Pathé organisent un festival de films venus de toute l’Europe.

Du 16 au 18 mai, le cinéma Pathé proposera une programmation toute particulière, de 5 films réalisés dans toute l’Europe : Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (Suède, avant-première), Les neiges du Kilimandjaro (France), Alabama Monroe (Belgique), La Petite Venise (Italie) et Miele (Italie, France). Tous ces longs-métrages sont lauréats du Prix LUX, décerné par le Parlement européen.

L’objet est de mettre en avant les points communs, mais aussi les différences, de la création et du secteur cinématographique en Europe. A l’appui de ce propos, deux tables rondes en accès libre inviteront les visiteurs à réfléchir sur les thèmes suivants : « Le cinéma peut-il réenchanter le monde ? » (vendredi à 19h30) et « L’avenir du cinéma européen » (samedi à 16h).

logoME - UneParmi les intervenants, Jean-Noël Tronc, directeur général de la SACEM, Claude Forest, maître de conférences à Paris 3, Philippe Perchoc, enseignant à l’Université de Louvain, Alberto Toscano, président du Club de la presse européenne, Kristian Feigelson et Michel Maffesoli, sociologues, et Philippe Berrée, gérant d’une société de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel.

Jean-Claude Cusset, président du Forum universitaire, présente ainsi le projet : « L’Europe existe, c’est une réalité ; par la culture qu’elle a en commun, par une histoire partagée, par les valeurs, et par des coutumes et des traditions très souvent semblables. Le Forum Universitaire de l’Ouest Parisien a envisagé, en liaison avec la section des Hauts de Seine du Mouvement Européen France, et avec le concours de Pathé Cinéma Boulogne de le rappeler par un festival cinématographique sur le thème l’Europe fait son cinéma. »

Agnès Bauche, présidente du Comité de liaison Ile de France du Mouvement européen, renchérit : « L’Union européenne s’est bâtie sur les ruines d’un monde ancien, où les communautés de pensée étaient entravées par les frontières et la guerre. Aujourd’hui, la création ne connaît plus de limites, et à la veille du renouvellement du Parlement, nous avons à cœur de le montrer. Comme toujours, Éliane Duverne, la directrice du cinéma Pathé, s’est montrée très enthousiaste et très pro ; elle nous propose une sélection remarquable, qui met en avant l’unité dans la diversité : comment fait-on face à la vieillesse ? A la maladie d’un enfant ? à ses responsabilités ? aux crises environnantes ? à l’immigration ? »

D’autres animations accompagneront le festival, tels un stand d’information Erasmus, des dédicaces de livres sur l’Union européenne, et une dégustation de vins et fromages européens à l’issue de la première table ronde.

Téléchargez le programme complet ici.

Bandes-annonces


La Petite Venise – Bande-annonce par hautetcourt