Du 14 janvier au 12 février 2016, la galerie Exit Art contemporain accueille l’exposition Forêts, qui regroupe des œuvres d’une dizaine d’artistes autour du motif sylvestre.

Réminiscence de terreurs enfantines ou, plus tard, refuge, lieu de méditation et d’apaisement, autrefois lieu de cérémonies sacrées, druidiques, les forêts ont toujours été une source d’inspiration.
Les 11 artistes, dont 5 nouveaux pour Exit Art, peintres, photographes, sculpteurs combinant parfois différentes techniques, vous présentent diverses facettes de ces forêts toujours fascinantes. (œuvres de 300 à 1800 € ).

Forêts

Les forêts introspectées de Nicolas Kuligowski, Sans titre, mixte sur toile, 50×50

Parfois l’arbre, voire même ses branches dépouillées par l’hiver, jusqu’à l’abstraction, comme dans les photos de Sophie Mabille, cachent la forêt.
Pour Pascal Frament, (huiles sur toiles) la vue des cimes des arbres ne semble qu’une simple ligne de fuite vers des cieux tourmentés.
Nicolas Pincemin (huiles sur toile) offre toute la délicatesse des estampes par ses couleurs subtiles.
Nicolas Kuligowski, (mixte sur toile) aux limites de l’abstraction, offre une vision très intériorisée de ses forêts.
Avec Clément Montolio (acrylique sur papier), vous aurez l’impression de plonger dans les mystères de la forêt de Brocéliande !
L’humour est présent avec Christophe Goutal (impression sur bois et néon) qui vous propose la tronçonneuse, censée avoir découpé en rondins désaxés, ses arbres fantasmatiques.
Christine Jean mêle saisons et couleurs dans des compositions très harmonieuses.

Forêts

Chambre d’écho #3, huile sur toile, 130×227 – Ce tableau de Christine Jean mêle saisons et couleurs dans une composition très harmonieuse.

Nous ne saurions citer chacun des artistes qui méritent tous, à leur manière, d’accrocher votre regard, au risque de réveiller quelques terreurs enfantines ou susciter un besoin de refuge méditatif.

Forêts

Christophe Goutal, installation Sans titre, impression sur bois, néon, tronçonneuse, 80×70

Forêts

Clément Montolio, Sans titre, acrylique sur papier, 28×38

Forêts

Sylvain Lougarre, Canopées, huile sur toile, 162×114

Certaines de ces toiles seront présentées à l’Espace Landowski, entre le 11 et 14 février.

Forêts, exposition collective de Delphine Brabant, Pauline Dufour, Pascal Frament, Christophe Goutal, Christine Jean, Nicolas Kuligowski, Sylvain Lougarre, Sophie Mabille, Clément Montolio, Nicolas Pincemin, Raphaël Renaud… chez Exit Art contemporain, 2 place Denfert Rochereau.

Entrée libre du mardi au samedi.

The following two tabs change content below.
Gilbert Veyret

Gilbert Veyret

Il pensait ne rester que peu de temps à Boulogne-Billancourt. Cela fait plus de 40 ans que ça dure. 5 de ses petits enfants y vivent. Il commence donc vraiment à se sentir Boulonnais et à en connaître les contours ! Mais il aime aussi en sortir (Bordeaux, en arrière plan)