Dimanche 9 février à 16h, Juliette Grellety Bosviel, organiste et présidente de l’Association des Amis des nouvelles orgues de Notre Dame de Boulogne, donnera un concert à l’église autour de l’œuvre de Froberger, récemment enregistrée.

L’histoire du nouvel orgue de Boulogne Billancourt

Fiche technique du nouvel orgue baroque flamand : 21 jeux, 2 claviers de 56 touches et 1 pédalierde 30 touches, 1 600 tuyaux, 4,5 tonnes. Durée de vie : 4 siècles, 635 heures de sculpture sur bois pour le buffet.

Fiche technique du nouvel orgue baroque flamand :
21 jeux, 2 claviers de 56 touches et 1 pédalier
de 30 touches, 1 600 tuyaux, 4,5 tonnes.
Durée de vie : 4 siècles,
635 heures de sculpture sur bois pour le buffet.

Fin 2008, un nouvel orgue a été inauguré à l’église Notre Dame, après dix ans de travail. C’est en effet en 1998 que le maire Jean-Pierre Fourcade avait fait voter au conseil municipal la mise en chantier d’un nouvel orgue. L’idée en avait été longuement mûrie par Gérard de Vassal, maire adjoint à la Culture qui s’occupait de la rénovation progressive du lieu depuis plusieurs mandats, en complet accord avec les autorités religieuses. Le précédent orgue avait été acheté d’occasion en 1967, et était dépassé sur le plan technique et inadapté sur le plan musical.

Il n’existe pas d’orgue « à tout jouer ». Parmi les 75 orgues des Hauts-de-Seine, une grande majorité appartient à l’esthétique musicale symphonique, adaptée aux répertoires romantique et contemporain. Une orientation complémentaire vers les musiques des XVIème, XVIIème et XVIIIème, d’esthétique polyphonique, s’imposait pour offrir au département une palette musicale complète.

L’orgue a été exactement adapté au volume et à l’acoustique de l’église. Puis le projet a été mis en conformité avec les exigences de la Direction régionale des affaires culturelles et de l’architecte des bâtiments de France. Et c’est sur ces fondements qu’à été lancé en 2004 un appel d’offre européen auquel 12 entreprises du vieux continent ont répondu. C’est Yves Fossaert, dont l’atelier est situé en Seine et Marne, qui a été chargé de sa réalisation. L’orgue et les travaux d’aménagement ont été financés principalement par la Ville avec une subvention d’environ 25 % de la région Ile de France et le Conseil Général des Hauts de Seine.

Juliette Grellety Bosviel

Juliette Grellety Bosviel

La Ville s’était adjoint plusieurs conseils, ceux des organistes, et notamment Juliette Greletty Bosviel, titulaire depuis 1996, les professeurs du conservatoire, l’architecte des monuments historiques, et Pierre Dumoulin, chargé de mission pour les orgues d’Ile-de-France à l’ARIAM, et technicien-conseil pour les orgues protégés auprès du ministère de la Culture.

Un premier disque qui célèbre la virtuosité de l’orgue

Juliette Grellety Bosviel a accompagné le facteur de notre orgue tout au long de l’élaboration et la construction de l’instrument, notamment pour la mise en vent et pour le réglage de la dureté ou de la légèreté du clavier. Elle constate qu’il est parfaitement adapté à l’église pour y exprimer une sonorité de l’orgue qui peut être intime ou très puissante, très variée et très expressive. Cette organiste également titulaire adjointe des orgues historiques de Saint Gervais (Paris), sur l’orgue des Couperin, apprécie de pouvoir y jouer un répertoire de musique baroque allemande particulièrement riche…

Le moment était venu de présenter notre orgue au monde, et le premier enregistrement a été réalisé en novembre 2013, au cours de nuits magiques. Le concert de dimanche 9 février prochain a pour but de faire entendre à chacun comment on peut lui faire « chanter » la musique de Johann Jakob Froberger. Froberger, étonnant voyageur que l’on pourrait appeler : « l’Européen » tant il a parcouru les chemins de l’Europe du Nord à l’Italie, en s’arrêtant à St Gervais à Paris à l’orgue de Louis Couperin qui était en devenir. Juliette Greletty Bosviel, l’interprète, nous fera sentir toute la subtilité de l’instrument, en nous proposant même des variantes d’une même œuvre. Écoutez-la présenter ce concert et ce compositeur d’un XVIIème siècle ultra-moderne.


Entretien avec Juliette Grellety Bosviel… par e-bb

Ne manquez pas ce concert dimanche 9 février à 16 H, destiné à vous présenter l’œuvre. Une souscription vous sera proposée par L’association des amis des nouvelles orgues de Notre Dame de Boulogne afin de contribuer à l’édition du disque chez Hortus.

The following two tabs change content below.
lecteur invité
Associatifs, professionnels ou particuliers, les lecteurs invités de l'e-bb nous envoient de temps en temps leurs articles. Pourquoi pas vous ?