shigeru ban et jean de gastines« Le jury de la fondation Hyatt a décerné lundi 24 mars le prix Pritzker d’architecture 2014 au japonais Shigeru Ban, l’un des deux architectes désignés – avec Jean de Gastines – pour dessiner la future Cité musicale départementale de l’Ile Seguin portée par le Conseil général des Hauts-de-Seine. Il succède à Toyo Ito, lauréat du prix 2013.

Considéré comme le Prix « Nobel » de l’architecture, ce prix récompense depuis 1979 les architectes contemporains les plus talentueux, à l’œuvre innovante.

Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil général adresse « ses félicitions à Shigeru Ban, qui a su notamment traduire une ambition architecturale et urbaine avec le projet de la Cité musicale départementale de l’Ile Seguin. Cet ensemble innovant sera un geste architectural majeur dans le cadre de la Vallée de la culture des Hauts-de-Seine ».

La Cité Musicale est l’un des projets phare de la Vallée de la Culture des Hauts-de-Seine, qui tend à une culture d’excellence accessible à tous. Cet équipement, projet unique en France et en Europe, a vocation à rayonner nationalement et internationalement.

Implanté en pointe aval de l’Ile Seguin, le projet prévoit la construction d’un équipement musical de très haut niveau, comportant : – une grande salle de 4 000 places assises (6 000 assises/debout) dédiée aux musiques amplifiées et aux spectacles grand public, – un Auditorium de 1 100 places dédié à la musique classique et contemporaine, – Un pôle d’accueil d’ensembles en résidence (« Insula Orchestra »  dirigé par Laurence Equilbey et « La Maîtrise des Hauts- de-Seine dirigé par Gaël Darchen), – un pôle d’enregistrement et de salles de répétition pour les artistes les orchestres et les chœurs (professionnels et amateurs), – un espace entreprise de 2 660 m² (colloques, séminaires, salons), – des espaces de restauration et des commerces à vocation culturelle et sociétale.

la future Cité musicale de l'Ile Seguin

La Cité Musicale ouvrira ses portes en 2016 après deux ans de travaux.

Biographie de Shigeru Ban

Diplômé d’architecture à la Cooper Union, Shigeru Ban fut aussi assistant d’Arata Isozaki.  Installé depuis 1985 à Tokyo, il enseigne depuis 1996 à la Nihon University. A la fois architecte, designer, scénographe, Shigeru Ban développe une architecture qui tend à harmoniser les différents rapports architectoniques, spatiaux, sociaux et environnementaux de chacune de ses réalisations. Les Paper Tube Structure (P.T.S), tubes de carton utilisés comme structure, vont permettre à Shigeru Ban d’évacuer les contraintes et les tensions structurelles au profit d’espaces dynamiques et souples. Shigeru Ban utilise ce matériau pour la création de lieux spécifiques sans rompre avec l’histoire de l’architecture. Dans ses différentes réalisations, on peut percevoir certaines réminiscences d’éléments de l’histoire de l’architecture telles que l’agora grecque pour la galerie d’Issey Miyake à Tokyo en 1994 ou la référence aux modernes pour la Paper House et la Furniture House. Mais la référence s’arrête là, le plan rigide, souvent quadrangulaire, est totalement libéré dans son élévation. Le module P.T.S, utilisé à la fois comme élément structurel et comme élément mobilier, dissout la rigidité du plan par des compositions sinusoïdales qui fluidifient l’espace. L’ensemble peut ainsi s’ouvrir sur l’environnement, y participer comme un fragment. Ce matériau pauvre utilisé avec virtuosité pour des réalisations luxueuses, fut aussi une réponse efficace pour résoudre le problème du logement des victimes du tremblement de terre de Kobé en 1995. »