Méfiez-vous des experts, en tous genres, qui masquent leur incompétence sous un jargon qui ne vise qu’à justifier leur statut. Non, je ne fais aucune allusion aux débats économiques actuels, mais à l’excellente pièce La folie Sganarelle actuellement jouée au TOP.

Claude Merlin est Sganarelle

Il s’agit d’un assemblage judicieux de trois pièces, habituellement jugées mineures de Molière, L’amour médecin, Le mariage forcé, et La jalousie du Barbouillé. Sganarelle en est le héros malheureux. Assez avisé pour se méfier de ces docteurs, en médecine ou en philosophie, mais aveuglé par sa vanité, son égoïsme et sa bêtise, il tombe dans tous les pièges, jusqu’aux pires humiliations.
Cette farce évite l’outrance grâce à la mise en scène très rythmée et inventive de Claude Buchvald, dans un décor simple et efficace. Les acteurs, excellents, en particulier Claude Merlin dans le rôle de Sganarelle, bondissent, parodient, minaudent, se lamentent, s’affrontent, changent de rôles et de style, sans tomber dans l’excès.

La qualité d’écoute des collégiens présents à la représentation, à laquelle nous avons assisté, témoignait bien de l’actualité des thèmes de Molière, exprimés dans une langue si belle qu’elle ne vieillit jamais !

La folie Sganarelle au TOP : vendredi 4 et samedi 5 novembre à 20h30, dimanche 6 novembre à 16h.

 

The following two tabs change content below.
Gilbert Veyret

Gilbert Veyret

Il pensait ne rester que peu de temps à Boulogne-Billancourt. Cela fait plus de 40 ans que ça dure. 5 de ses petits enfants y vivent. Il commence donc vraiment à se sentir Boulonnais et à en connaître les contours ! Mais il aime aussi en sortir (Bordeaux, en arrière plan)