C’est un concours annuel, organisé depuis 25 ans par la chambre
professionnelle des artisans Boulangers-pâtissiers d’Ile de France.

Stéphane Lelan et la galette récompensée

Stéphane Lelan et la galette récompensée

Le concours de la meilleures galette 2013 a réuni 320 participants, et le jury était composé d’une centaine de dégustateurs, parmi lesquels, des professionnels de la pâtisserie, des fournisseurs de farine, de beurre, d’amandes, des particuliers…

Songeons un peu à ceux qui ont dû goûter ces 320 galettes, toutes plus délicieuses les unes que les autres, en trois jours seulement…

On savait qu’un Boulonnais était finaliste, parmi les 20 meilleurs, et mardi 8 janvier, on a su que la troisième meilleure galette d’Ile de France était boulonnaise.

La galette couronnée !

La galette couronnée !

C’est Stéphane Lelan, du Pétrin de Boulogne, rue de Silly, qui la fait, et la visite de son arrière-boutique, où attendent toutes ces galettes ventrues et dorées qui fleurent bon la vanille, l’amande et le caramel, est un plaisir de tous les sens. Bien sûr, il ne me dévoile pas le « tour de main » de cette année. Mais, plus que la farine, c’est surtout la qualité du beurre qui marque des points… Beurre des Charentes.

Avec humilité, il confesse qu’il faut un peu de chance aussi.
Comme pour tous les concours, car les autres compétiteurs sont de grands pâtissiers, et il faut des conditions de température et de pression,d’humidité relative aussi qui peuvent jouer un peu sur le moelleux.
Regardez la pâle mousse d’amande confortable entre les lames feuilletées souples et craquantes : c’est là que sera tapie la fève.

Évidemment, nous avons acheté la galette primée, et l’avons dégustée à quatre à midi, sortie du four, et une autre, 6 heures plus tard au dîner.
Un régal absolu, et on doit employer les termes d’une dégustation de vins, car après avoir doucement fondu dans la bouche pour en tapisser toutes les papilles, elle demeure, longue en bouche, et donne encore un peu de son souvenir en parfumant les gorgées du café qui suit ce dessert savoureux.

Fondante et parfumée, l'heureuse combinaison des arômes et du beurre des Charentes

Fondante et parfumée, l’heureuse combinaison des arômes et du beurre des Charentes

Stéphane et Nathalie Lelan ont racheté ce fonds de Boulangerie-pâtisserie en 2006. Arrivés du 10ème arrondissement de Paris, ils se plaisent beaucoup à Boulogne, ainsi que leur famille.Stéphane Lelan participe volontiers aux activités et concours de sa chambre professionnelle, et l’année dernière, il avait remporté le premier prix de la meilleure baguette d’Ile de France. C’est ainsi que j’ai appris que les concours de baguettes se font exclusivement sur les baguettes « tradition ».

Franchement, les efforts de cette profession pour ennoblir le pain…
sont vraiment couronnés de succès. Dans notre famille, l’un de mes neveux voudrait être boulanger, et il a d’ailleurs fait son stage de 3ème dans une boulangerie boulonnaise. On le comprend. C’est un beau métier.

Notons, enfin, que le département des Hauts de Seine est un département de gourmands et de talents puisque sur 320 participants, il place 4 lauréats parmi les 5 premiers du concours :

1 Audrey TRABACH AUX TROIS PETITS MITRONS 2, bld Louis Boon 94370 SUCY EN
BRIE
2 Joël PICQUENARD 10, Grande Rue 92420 VAUCRESSON
3 Stéphane LELAN 87, rue de Silly 92100 BOULOGNE BILLANCOURT
4 Cédric NIEL 7, Place de la Gare des Vallées 92270 BOIS COLOMBES
5 Hakem BAKOUR 75, rue de Bezons 92400 COURBEVOIE

The following two tabs change content below.
lecteur invité
Associatifs, professionnels ou particuliers, les lecteurs invités de l'e-bb nous envoient de temps en temps leurs articles. Pourquoi pas vous ?