EMBARQUEMENT IMMÉDIAT porte B,

Voici la check-list : ils aiment le Contact, la Solidarité, le Partage, l’Amour d’un maillot, celui d’une Ville.

Ces valeurs, je les ai rencontrées au hasard lors d’une balade en région parisienne tout près de Paris dans un lieu magique. Un lieu où l’on se sent bien, un domaine ou l’on cultive un concentré de nature mélangé à l’odeur du camphre et des bruits de crampons. Même si le pré n’a plus sa verte couleur au milieu de cet écrin de nature, je me suis dit : « Quel bonheur de venir jouer ici  ».

Et je veux bien le croire car ils sont 750 aficionados (passionnés) à venir fouler ce terrain par amour de ce sport : LE RUGBY.

Bref à l’idée de retrouver les odeurs de mon sud-Ouest natal de retoucher ce ballon si capricieux mes jambes n’en ont fait qu’à leur tête.

Et bien oui ! Oui,  j’ai craqué et je vous avoue que de ressentir de telle émotion à Paris (euh pour un gars des Landes, Paris c’est très grand et ça englobe aussi la banlieue), de passer du Rugby des champs au Rugby des villes fût une réelle découverte alors comme dit la chanson : Il m’a touché (ce stade) c’est foutu…

Je vous invite à embarquer dans ce long-courrier et d’aller à la rencontre d’une tribu, découvrir son mode de vie, ses traditions en vous immergeant totalement dans ce village traditionnel où j’y ai posé mes crampons, il y a maintenant deux ans.

ITINÉRAIRE HORS DES SENTIERS BATTUS,

Nous partirons pour une réelle découverte d’hommes, de femmes et des bénévoles qui font vivre ce domaine chargé de culture et de passion. Je vous parlerai de Jérome et Alex, éducateurs qui ont accueilli un autiste dans leur groupe de joueur ; de Florian et sa pouponnière de jeunes joueurs talentueux ; de l’équipe fanion, 4e de sa poule à ce jour ; du Morning Touch (jeu en famille le dimanche matin) des Vieilles Cannes et aussi des hommes célèbres de ce club : Nick, Julien, Eugénio, PA…

Vous aimerez aussi les coulisses des vestiaires et des troisième mi-temps.

« Le bonheur est dans le pré à l’ACBB » sera notre première escale où je vous raconterai un lieu qui transpire le bonheur. Comment des hommes, des femmes et des enfants portent hauts les valeurs d’un sport et d’une ville.

ET UNE DERNIÈRE POUR LA ROUTE,

“Ces champs clos sont les lieux de batailles où les seules armes sont le courage, la vaillance et l’abnégation et les clameurs toujours celles de l’espérance.”

Aldo GRUARIN  Pilier international

À très bientôt votre guide local,