Tout au long de la journée de dimanche, les rédacteurs de l’e-bb sont allés à la rencontre des Boulonnais et des associations réunis pour le forum des activités.

L'e-bb dans votre rentrée, par Flavie Solignac

Avec en main des petits papillons illustrés par Flavie Solignac, nous nous sommes relayés pour faire connaissance avec les acteurs de la vie boulonnaise.
Le forum, quand on ne court pas les inscriptions, est vraiment un rendez-vous agréable : on retrouve par hasard des amis perdus de vue et des familles agrandies, on découvre les violons d’Ingres inimaginables de certains, on recueille les confidences de parfaits inconnus, on applaudit à la créativité des stands, on est peu à peu pris dans le tourbillon des propositions, des allées et venues, des annonces et des cris qui font le sel de la journée.
Le rez-de-chaussée, occupé par le sport et les activités de plein air, n’a pas désempli, tandis que les associations d’entre-aide et d’accueil, au premier étage, recevaient tout sourire les futurs bénévoles, dont elles manquent cruellement.

démonstration de modern jazz par Dia Danse - photo Anne Carbonnet

Un peu plus loin, toujours au premier étage, les parents d’élèves achevaient leur mise sous pli sur les rampes de marbre de l’escalier d’honneur, tandis que dans la nef, une de nos rédactrices se résignait à figurer de nouveau sur la liste d’attente d’une compagnie de théâtre.
A l’espace Landowski, l’atmosphère était plus calme, comme il sied au conservatoire, aux amis du musée des années trente ou à ceux du musée-jardin Paul Landowski. Entre les deux édifices, la Croix rouge proposait des initiations au secourisme.

Choc personnel de l’auteure de ces lignes au détour d’un stand rouge et or : son rigoureux moniteur d’auto-école (grâce lui soit rendue, il a réussi l’impossible) est passionné de… danse orientale !

Belle prestation gospel de la God's Army, au coeur de l'après-midi - A. Carbonnet

Et mention spéciale pour les estrades de démonstration à l’angle de l’Hôtel de Ville, sur lesquelles, annoncés par de valeureux animateurs qui ont dû terminer aphones, se sont succédés tout au long de la journée les sports de combat, les handisportifs, les jongleurs, les chanteurs, les comédiens, danseurs et musiciens amateurs que l’on a hâte de retrouver à l’occasion de représentations publiques.

Avant de refermer la page de la rentrée 2010, petit florilège des choses entendues dans ce lieu grouillant de vie :

« Ça va, ça va, je viens de perdre deux heures, mais ça va ! »
« Je ne connais même pas le professeur ! » « Mais tu vas le connaître ! » « Je ne sais pas déchiffrer les grilles d’accord ! » « Mais ce n’est pas du tout un problème, tu vas apprendre ! »
« Ouf ! Finalement, mon fils concentre toutes ses activités sur le mercredi. Ça risque d’être un peu lourd pour lui, mais c’est un jour de liberté pour moi ! »
« Depuis le réaménagement de la Salle des fêtes en théâtre, il n’y a plus de salle d’exposition digne de ce nom dans la ville. »
« On cherche des voix d’hommes et des belles voix ! »
« Dis Maman, c’est quoi le hip hop ? » « C’est une danse contemporaine »
« Je tiens le stand jusqu’à 13h et ensuite, à moi le soleil ! »
« Quelle est la différence entre votre compagnie et les autres ? » « Les autres, ce sont des amateurs ! »
« C’est bien la file pour les centres de loisirs ? »  » Je ne sais pas, j’espère que oui ! »
« C’est une plante herbacée ! »
« Comment ça elle ne sait pas où aller ? C’est pourtant clair, tous les gens savent où aller ! »

Vous aurez reconnu, dans le désordre, des responsables d’association, des enfants anxieux, des scrabbleurs fous, des parents indignes (…), et un élu fier de son organisation !

Merci à tous ceux qui ont reçu nos papiers avec intérêt et curiosité, aussi bien dans les files sans fin du petit matin qu’au soleil doré de l’après-midi, merci à ceux qui nous connaissaient déjà et qui nous encouragent, et merci aux associations qui nous ont d’ores et déjà inscrits sur leurs tablettes, c’est avec un réel plaisir que nous publierons leurs informations.