Pour la première fois en France un Centre National du Jeu voit le jour. En 2011, il ouvrira ses nouvelles portes dans 1900 m2 du futur quartier « Seguin-Rives-de-Seine » de Boulogne Billancourt.

Sous ce patronyme se regrouperont en un même lieu les activités traditionnelles de la Ludothèque de Boulogne Billancourt, née en 1980 et considérée comme la plus importante de France par l’ampleur et la diversité de son programme (jeux de société, de rôle, de pions, de figurines, de cartes, improvisation théâtrale, scrabble…), et celles de son Conservatoire du Jeu dont le patrimoine, 11000 jeux de 1845 à nos jours, vient d’atteindre un rang mondial par l’acquisition récente d’une importante collection américaine en cours de restauration et d’inventaire.

Le futur Centre National du Jeu

De la Ludothèque au Centre National du Jeu

En 1979 a lieu dans le tout nouveau Conservatoire de Boulogne-Billancourt une grande exposition sur l’univers des jeux de société. Cette exposition est interactive et le public peut tester certains jeux et participer à des tournois. Le succès rencontré incite à poursuivre une activité régulière : en 1980 la Ludothèque est née. Gérée dans un premier temps comme un atelier du Centre Culturel, elle devient dix ans après une Association Loi de 1901 et reçoit un peu plus tard l’agrément Jeunesse et Education Populaire. Depuis ses débuts la Ludothèque, aujourd’hui Centre National du Jeu, s’est dotée d’un Concours International du Jeu de Société mondialement coté, d’un Conservatoire du Jeu unique en France permettant de couvrir l’histoire des jeux de société de tout le 20ème siècle et, plus récemment, d’une manifestation annuelle, « Jeux en Fête », où toute la ville est conviée à jouer.

Le CNJ aujourd’hui, c’est 86 heures d’ouverture au public du mercredi au lundi, avec une moyenne de 3200 visiteurs par mois

Les objectifs du Centre National du Jeu

Pratiquer le jeu sous toutes ses formes dans un lieu unique, faire découvrir et partager le jeu créateur de lien social au plus grand nombre et à toutes les générations, fédérer le monde du jeu, centraliser et recenser les savoirs et les pratiques ludiques et les rendre accessibles à tous, provoquer et animer des échanges, créer des liens avec les professionnels, les institutions publiques et les collectivités, et surtout redonner au jeu sa place réelle dans la société en améliorant son statut et son rôle, tels sont les objectifs du CNJ, qui souhaite devenir un expert référent de ce secteur d’activité .