Le Département des Hauts-de-Seine met à disposition un nouveau corpus des collections des Archives de la Planète du Musée départemental Albert-Kahn en open data sur http://collections.albert-kahn.hauts-de-seine.fr/.

Les Alpes Maritimes, dernier corpus mis en ligne

Résident permanent à Boulogne-sur-Seine (actuelle Boulogne-Billancourt), Albert-Kahn possédait également une vaste propriété et trois villas dans le sud de la France. A Cap Martin, sa résidence dominant la mer était ornée d’un somptueux jardin exotique. Entre 1910 et le début des années 30, plusieurs opérateurs sont missionnés pour rendre compte de ce site, des agrandissements successifs de la propriété, de ses aménagements paysagers, de sa flore exotique exceptionnelle, reconnue par les botanistes de l’époque, des lumières féériques baignant les lieux ou encore pour immortaliser le séjour des invités privilégiés qu‘Albert Kahn y accueille. Parmi les illustres personnalités politiques, intellectuelles ou religieuses reçues figurent notamment les familles impériales du Japon et de Corée, Sir Chamberlain, le poète Rabindranath Tagore et bien d’autres encore… Les opérateurs du banquier font étape à plusieurs reprises dans la région pour immortaliser les sites exceptionnels de la Riviera et les traditions locales que découvrent les hivernants de la Belle Epoque, affluant grâce à la récente ligne ferroviaire. Nice, Cannes, Menton, Antibes, Sospel, les Gorges du Loup et bien d’autres lieux encore sont ainsi restitués dans leurs lumières colorées.

La princesse Fusako Kitashirakawa, Elisabeth Sauvy et Makoto Mitobe invités par Albert Kahn, Cap Martin, France, février 1923, (Autochrome, 9 x 12 cm).
© Roger Dumas, Département des Hauts-de-Seine, musée Albert-Kahn, Archives de la Planète, A 38 680 X.

Avec la publication de ses 2 200 autochromes sur les Alpes-Maritimes, le Département achève la diffusion des Archives de la Planète. Plus de deux ans après l’ouverture du premier jeu de données, les collections du Musée sont désormais entièrement accessibles en ligne, soient 65 083 images diffusées en open data.

La vallée de la culture des Hauts-de-Seine : le partage des données et des connaissances

Cette campagne de mise en ligne s’inscrit dans la politique départementale mise en place autour de la vallée de la culture des Hauts-de-Seine. Elle répond à l’un de ses objectifs premiers : une démarche d’ouverture des données culturelles et de connaissance partagée autour des collections, et plus largement un accès pour tous à l’offre culturelle du territoire.