Dans la grande tradition du roman-feuilleton qui fit la fortune ne notre lointaine ancêtre, la presse écrite, et le bonheur des lecteurs de Dumas, les Minimoys renouvellent le genre et vous proposent une nouvelle à rebondissement, Le Mystère de la mémoire perdue…

Un soir d’hiver dans la campagne anglaise, une vieille dame du nom de Rose Haterfield lisait au coin du feu des vieilles lettres oubliées. Le matin même elle était allée chercher des bûches bien sèches tout au fond de la grange et avait trouvé une malle qu’elle avait oubliée depuis longtemps. En l’ouvrant, elle avait découvert de vieux habits et un paquet de lettres préservées de la poussière. Au fond était rangée, bien pliée, la belle robe qu’elle portait pour son premier bal. Retrouver tout ceci l’avait profondément émue, et elle avait passé toute la journée à revivre de nombreux souvenirs de sa jeunesse. Soudain, une lettre attira son attention car elle ne se souvenait pas l’avoir jamais lue. Elle était étrangement écrite, par une main malhabile, et un nom revenait souvent : Henry Haterfield, un certain demi-frère, enlevé à 14 ans, au cours d’une affaire jamais élucidée…

"une vieille dame du nom de Rose Haterfield lisait au coin du feu des vieilles lettres oubliées"

"une vieille dame du nom de Rose Haterfield lisait au coin du feu des vieilles lettres oubliées"

À SUIVRE…

PROCHAINEMENT

Merci à Flavie Solignac pour l’illustration, son blog de dessin est ici

The following two tabs change content below.
lecteur invité
Associatifs, professionnels ou particuliers, les lecteurs invités de l'e-bb nous envoient de temps en temps leurs articles. Pourquoi pas vous ?