guerre 7 ansLa vingt-neuvième édition du  Prix Chateaubriand vient d’être récemment décerné, à Edmond Dziembowski pour son ouvrage

La guerre de sept ans, 1756-1763, paru chez Perrin, 2015.
L’historien Edmond Dziembowski fait une analyse globale et présente la complexité de cette guerre, dont on dit qu’elle serait le premier conflit mondial. Nées de la rivalité francobritannique au XVIIIe siècle, en Amérique du Nord, les hostilités s’étendront à l’Europe où Frédéric II de Prusse et le roi de Grande-Bretagne affrontent les armées de Louis XV, de Marie-Thérèse d’Autriche et d’Elisabeth de Russie. Au-delà de la domination maritime et coloniale britannique, l’auteur démontre les effets de ces affrontements qui vont bouleverser non seulement l’ordre européen mais aussi le monde qui, sous l’effet d’une guerre accélératrice de changements, fait ses premiers pas dans l’ère des révolutions.

Professeur d’histoire moderne à l’université de Franche-Comté, spécialiste de l’histoire politique et culturelle de la France et de la Grande-Bretagne au XVIIIe siècle, Edmond Dziembowski a publié chez Perrin Les Pitt, L’Angleterre face à la France, 1708-1806.

Le Prix Chateaubriand est doté à hauteur de 15 000 euros par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine.  Les résultats ont été proclamés au Domaine départemental de la Vallée aux-Loups – Maison de Chateaubriand, à Châtenay-Malabry, par Marc Fumaroli, de l’Académie française, en présence de Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, et des membres du jury.

Le Prix Chateaubriand couronne une œuvre de recherche historique ou d’histoire littéraire, une édition critique substantielle ou une fiction fondée sur des travaux historiques sérieux. Les ouvrages sélectionnés portent sur la période où vécut Chateaubriand, entendue dans un sens large : de la fin du siècle des Lumières jusqu’au XIXe siècle, ou sur des thèmes abordés dans ses œuvres.  Ce prix, fondé en 1987 par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine, a notamment été attribué à Jacqueline de Romilly, Gérard de Senneville, Paul Veyne, Emmanuel de Waresquiel, André Vauchez, Roberto Calasso ou Arlette Jouanna. En 2014, le Prix Chateaubriand fut attribué à Hugues Daussy pour son ouvrage : Le Parti Huguenot, Chronique d’une désillusion 1557-1572, paru chez Droz en 2014.
Ce Prix s’inscrit dans une politique plus globale d’accès de la culture au plus grand nombre, une « culture pour tous », une philosophie et un objectif au cœur du projet de la Vallée de la culture des Hauts-de-Seine imaginée par Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil départemental.