On se souvient de l’étonnante mise en scène d’Yves Beaunesne pour L’Echange, de Paul Claudel, présentée en janvier 2008 au TOP.
Cette fois, il a choisi de mettre en scène un monologue tiré du roman de Hermann Broch (1886-1951), Les Irresponsables, dans une nouvelle traduction et adaptation réalisées avec la complicité de Marion Bernède.
La servante Zerline se confie dans un huis clos à un homme sans nom qui fait la sieste. C’est une vieille femme de chambre acariâtre au service d’une baronne depuis trente ans, dans une petite ville de l’Allemagne pré-hitlérienne. Elle lui voue une haine sans borne qu’elle nourrit secrètement de souvenirs cuisants. En effet, les deux femmes ont été rivales du beau libertin M. von Juna, mais c’est à la baronne que ce Don Juan a fait un enfant. Outre le souvenir d’étreintes charnelles qui lui tiraillent encore le ventre, la servante rebelle révèle un autre secret : son amour enfoui pour le baron qui, autrefois, lui avait un court instant…
Un monologue impertinent sur la passion, la liberté, le rêve, l’indifférence, le ressentiment, la perte d’humanité, interprété par l’exceptionnelle Marilù Marini qui endosse avec génie, dans ce grand texte du répertoire, le rôle de la féroce Zerline, sa rage de vivre et son esprit vengeur.

De Hermann BROCH

Mise en scène : Yves Beaunesne
Texte français, adaptation : Marion BERNÈDE, Yves BEAUNESNE

Avec
Marilù MARINI
Brice COUSIN

Collaboration artistique : Marion BERNÈDE
Scénographie : Damien CAILLE-PERRET
Costumes : Patrice CAUCHETIER
Lumières : Joël HOURBEIGT
Son : Jean-Damien RATEL
Maquillage : Catherine SAINT-SEVER

vendredi 4  samedi 5 février à 20h30    au dimanche 6 février à 16 heures

Attention offre du TOP

DIMANCHE 6 FEVRIER 2011 A 16 H 00
15 € (au lieu de 25 € pour les adultes)
10 € (au lieu de 12 € pour les enfants)

Pour les 30 premières réponses, il vous suffit de préciser vos nom et prénom, et le nombre de places souhaitées à l’adresse suivante : tourisme@mairie-boulogne-billancourt.fr