Une dernière présentation de la saison aura lieu le 19 septembre à 19 heures

Nathalie Grauwin, Marc Berman et Olivier Meyer presentent le Bourgeon de Feydeau  cr A Carbonnet

Nathalie Grauwin, Marc Berman et Olivier Meyer presentent le Bourgeon de Feydeau cr A Carbonnet

Olivier Meyer et son équipe proposent une saison riche et éclectique, dont le fil rouge est l’humain, ses passions, ses rires, ses méditations sur la vie… De la comédie au drame en passant par le cirque, le mime, la musique, d’Oscar Wilde à Edward Albee en passant par Zola, Voltaire ou Marguerite Duras, chaque spectateur est convié à partir du 4 octobre à aller participer à une belle saison théâtrale durant laquelle le TOP accueillera 3 nouvelles créations, produira ou co-produira 5 spectacles , poursuivra son partenariat avec la Comédie-Française en accueillant  plusieurs de ses partenaires ou sociétaires et présentera la quatrième édition du Festival de théâtre  dédiée aux 7 comédiennes qui seront « Seules…en scène »

Ne pouvant décrire en détail les 35 spectacles de la saison, j’ai arbitrairement choisi d’en citer sept : Le Bourgeon de Feydeau, sur les états d’âme (et de corps…) d’un puceau destiné à la prêtrise par une mère surprotectrice. Le très sérieux Léon Blum avait apprécié et applaudi à cette comédie pratiquement ignorée.

La seule certitude que j’ai…de Pierre Desproges. Où l’on apprend entre autre, que la Vénus de Milo est brouillée avec le Petit Prince de Saint-Exupéry, depuis le jour où il lui a demandé de dessiner un mouton.

Le Cercle de Craie Caucasien de Brecht. Inspirée du jugement de Salomon, cette œuvre majeure, à la fois corrosive et généreuse, est la première de Brecht à être montée au TOP.

La vie est une géniale improvisation,  d’après une correspondance de soixante ans entre le philosophe Jankélévitch et le normalien Luis Beauduc. « Un magnifique échange épistolaire qui nous incite à ne jamais désespérer de l’homme ».

Qu’est-ce que le temps ? de Saint Augustin. Une question d’une actualité toujours aussi brûlante, posée il y a dix sept siècles.

Le Cirque invisible avec Victoria Chaplin et J.B. Thierrée. Dans leur tour du monde incessant, ils font escale à Boulogne pour faire rêver juste avant Noël en rassemblant les générations ..

Faïzza Kaddour et Olivier Meyer présentent "Les femmes et une nuit"  cr A Carbonnet

Faïzza Kaddour et Olivier Meyer présentent « Les femmes et une nuit » cr A Carbonnet

Les femmes et une nuit de Faïza Kaddour. Franco-algérienne, l’auteure aborde avec humour, la question de l’émancipation des femmes  du bassin méditerranéen.

Plus 32 autres spectacles, des acteurs connus, d’autres moins, des jeunes et des plus confirmés, seuls et seules en scène ou en troupe, servant des textes anciens ou modernes, utilisant la parole, la musique, la danse… »Ce théâtre dont on dit, » rappelle Olivier Meyer, « qu’il va mourir à chaque instant et qui dure depuis 2500 ans… Ce qui rassemble toutes ces propositions, c’est qu’en sortant d’ici, vous ayez envie de vivre mieux, avec une lumière intérieure, même si le sujet est grave. »

Une très belle saison en vérité et un très beau théâtre (bientôt rénové je crois…)