Lysiane Alezard, candidate du Front de Gauche 10ème circonscription, nous a donné rendez-vous au Café Seguin.

Lysiane Alezard est la candidate du FdG dans la 10ème circonscription

e-bb : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Lysiane Alezard : Je suis la candidate titulaire du Front de Gauche sur la 10è circonscription qui comprend Issy les Moulineaux et Vanves dans leur intégralité, une partie de Boulogne Sud et de Meudon Nord. Je suis conseillère municipale à Issy les Moulineaux pour le parti Communiste et mon suppléant est Bastien Lachaud qui est conseil en formation et qui est du parti de Gauche et ancien candidat à Vanves pour les cantonales, donc plus directement impliqué dans la ville de Vanves.
Cette partie de Boulogne a largement soutenu la candidature de Jean Luc Mélenchon aux présidentielles. C’est donc une partie assez populaire de la circonscription et qui correspond d’ailleurs assez bien à l’esprit saugrenu, malicieux du découpage de Pasqua en 1986.

e-bb  : Pourquoi vous intéressez vous à politique. Vous étiez-vous déjà présentée aux législatives ?

Lysiane Alezard : Oui je m’étais déjà présentée aux précédentes législatives et je continue parce qu’on me l’a demandée. On me l’a proposé parce que je m’intéresse à la politique depuis longtemps. S’intéresser à la vie politique c’est s’intéresser à la vie quotidienne, c’est vouloir s’impliquer dans la vie de la cité. Si on ne s’intéresse pas à la vie politique, personne ne s’intéresse à vous. Je préfère avoir la maîtrise des choix pour pouvoir intervenir, pouvoir agir avec les citoyens. Je ne suis pas une femme politique mais une actrice de la vie politique, du moins j’essaye de l’être. Je ne me présente pas pour faire carrière. Je me présente pour faire le lien entre l’action au quotidien et les choix nationaux.

e-bb : Si vous êtes élue à l’issue du deuxième tour de ces élections, dans quelle commission demanderez vous à siéger ?

Lysiane Alezard : J’avoue que je me suis interrogée et je pense que cela fera l’objet d’une discussion au sein du Front de Gauche. Il y a 2 commissions qui m’intéresseraient : la commission des Affaires Sociales et la commission des Affaires Étrangères et Européennes. Ce sont les deux axes qui m’intéressent particulièrement.
La commission des Affaires Sociales pour des raisons assez évidentes parce que participer à un vrai changement des politiques nationales sur ces questions, c’est très motivant et nous avons beaucoup de motivation au Front de Gauche sur ce sujet, ne serait-ce que commencer par l’augmentation du SMIC et des bas salaires, et de le faire tout de suite dès le mois de juillet. C’est aussi un moyen de continuer à garder le lien avec les salariés de la circonscription. Sur Issy les Moulineaux et Boulogne, ce sont plusieurs dizaines de milliers de salariés, c’est donc important. Il y a de grosses restructurations prévues, des emplois qui vont être supprimés. Il y a une précarité de l’emploi, à l’encontre de laquelle j’ai envie de continuer à travailler.
Et la commission des Affaires Etrangères et Européennes, parce que il y a plusieurs dossiers qui me tiennent à cœur, notamment le sujet du désarmement nucléaire et le sujet de la situation pour le changement sur lesquels j’aimerai pouvoir continuer à travailler.

The following two tabs change content below.