Avant le premier tour, l’e-bb va à la rencontre des candidats aux législatives. Voici Aminata Niakate et David Gau, candidats EELV sur la 9ème circonscription.

Du barreau à l’engagement politique

Pourquoi s’engager dans une campagne électorale difficile, quand on a déjà acquis, à moins de quarante ans, une réelle notoriété d’avocat spécialiste en droit des sociétés et fiscalité, que l’on exerce des responsabilités au niveau national à « l’Union des Jeunes avocats » et que l’on est conseillère municipale d’opposition à Vitry sur Seine ?

Et pourquoi avoir choisi Boulogne- Billancourt et la 9eme circonscription, comme terrain d’élection ?

Aminata Niakate

Aminata Niakate et David Gau

Aminata Niakate, se considère avant tout comme Francilienne. Elle était déjà sur la liste EELV aux Européennes de 2014. « Nous avons aujourd’hui une formidable opportunité de sortir des discours rituels, coupés des véritables enjeux de société, longtemps tenus par les deux grands partis dominants. Leur échec à l’élection présidentielle, donne un nouveau souffle au débat politique. EELV a été un précurseur en ce domaine et ses propositions sont désormais bien plus audibles. Elles peuvent l’être particulièrement à Boulogne-Billancourt, auprès de populations particulièrement sensibles, à leur qualité de vie, la protection d’un environnement sain et les conditions d’un développement durable. Nous ressentons, dans cette campagne, une réelle prise de conscience de nos responsabilités collectives, vis à vis des générations futures. »

Ecologie et économie

« Mais l’écologie ce n’est pas seulement la protection de l’environnement, la défense de la qualité de l’air ou de notre alimentation. Il s’agit de faire de la politique autrement, en favorisant l’entrepreneuriat notamment, tout en limitant les gaspillages de ressources. Elle passe aussi par le développement de nouvelles formes de travail, notamment en facilitant la création d’entreprises ».

La fiscaliste déplore notamment une fiscalité dissuasive à la création d’entreprises, dans des quartiers sensibles.

David Gau, candidat suppléant, ingénieur de formation, a créé un cabinet de consultants en développement durable. Pour lui, « La création d’un million d’emplois qualifiés dans la transition énergétique est possible, si on cesse les errements qui ont longtemps bloqué le développement des énergies renouvelables en France, contrairement aux politiques plus efficaces choisies dans des pays proches. Les pouvoirs publics doivent retrouver leur capacité d’orientation des grands choix économiques ».

L’écologie dans la recomposition politique en cours

« Une certaine planification énergétique n’est pas un gros mot. C’est au moins un point d’accord avec Jean Luc Mélenchon, » ajoute Aminata Niakate, en riant.

Si elle était élue, elle ne compte pas « s’enfermer dans une posture d’opposition systématique aux projets du gouvernement ».
A cet égard, ils apprécient la nomination de Nicolas Hulot à un poste clef du gouvernement. « Obtiendra-t-il les moyens de sa politique ? En tous cas, j’approuverai ce qui me paraîtra constructif. »

En revanche, la juriste s’exprime fermement contre le prolongement indéfini de l’état d’urgence. « Lorsque cet état d’exception devient un état normal, il perd son efficacité et ses vertus dissuasives » ajoute-t-elle.

La stricte parité hommes /femmes est un élément essentiel de l’identité EELV. Au point de spécifier leurs tracts, d’un point symbolique entre « un.e député.e », compris comme un marqueur, un peu à usage d’initiés, de leur volonté de non discrimination.

Il y a donc, sur la 9eme circonscription des Hauts de Seine, un homme et une femme, aux profils très complémentaires, qui s’efforcent de démontrer que « l’écologie, c’est vouloir vivre ensemble durablement. »

The following two tabs change content below.
Gilbert Veyret

Gilbert Veyret

Il pensait ne rester que peu de temps à Boulogne-Billancourt. Cela fait plus de 40 ans que ça dure. 5 de ses petits enfants y vivent. Il commence donc vraiment à se sentir Boulonnais et à en connaître les contours ! Mais il aime aussi en sortir (Bordeaux, en arrière plan)