Vous cherchez un livre pour la plage, la présieste et les fins d’après midi ? Un libre bien écrit, captivant, agréable à lire et qui vous emmène loin du quotidien ? Un livre que l’on laisse à regret et que l’on retrouve comme un bon copain ?

C’est simple, emmenez Le siècle bleu, de Jean-Pierre Goux.

L’histoire en quelques mots : Abel, un scientifique atypique, patron d’une entreprise pionnière sur la biodiversité, va se retrouver au coeur d’une course vers la nouvelle ressource pour l’énergie, l’hélium 3, que l’on ne trouve … que sur la lune. Lui, ou plus exactement l’organisation secrète pacifique qu’il a mise en place pour sensibiliser l’opinion à la fragilité de la planète et aux nécessités de changer de comportement. Abel se trouve être l’ami d’enfance d’un astronaute en partance pour la lune, le mari épanoui d’une très belle femme et tous ces personnages vont se retrouver à lutter contre … les dirigeants corrompus qui sont ni plus ni moins que le président des USA et ses ministres les plus proches.

Ce que j’ai aimé ? L’histoire, originale et très bien menée ; le style, simple et épuré, la justesse scientifique qui fait que l’on apprend beaucoup de choses et qui ajoute une très grande crédibilité à l’histoire ; les personnages très attachants, simplement humains même si ils sont hors du commun.
Dans ce live il y a tout ce qui fait les bons thrillers – complot, enjeu écologique majeur, science, évasion et enchantement. Ce qu’il a en plus ? La poésie, le charme des idéaux et le rêve.

C’est bien écrit, on le lit avec bonheur et on le ferme à regret… Bref on se prend à rêver à changer de vie pour s’engager aussi pour la défense de notre belle planète. Les nouveaux héros sont nés .. .