Pour continuer notre série sur les épiciers, nous vous présentons le magasin de « La Ferme de la Reine », situé au croisement de la rue Victor Hugo et de la Route de la Reine. Il ne porte plus l’enseigne d’« alimentation générale », et son horaire est beaucoup plus limité qu’avant (du mardi au samedi 8h-20h, dimanche jusqu’à 14h). Pourquoi ce changement et comment s’est-il passé ?

C’est dans un magasin tout pimpant qu’Ihirou nous reçoit en ce samedi après-midi. En effet le magasin a été rénové pendant 2 mois et demi et l’activité principale repensée il y a peu. L’épicerie traditionnelle qui datait de 20 ans a fait place nette pour un primeur / crémier : « il fallait changer » nous dit sa fille, toute fière du local maintenant bien éclairé et bien espacé. Le magasin a fait peau neuve, tout en gardant l’esprit de l’épicerie, c’est-à-dire, le sourire accueillant, le côté familial et l’amour pour le métier…

EPSON DSC Picture

Ihirou, aujourd’hui 57 ans, habitant à BB, est en France depuis 35 ans. Il a toujours travaillé dans le commerce, d’abord comme employé, puis avec les quelques économies faites et les liens tissés au cours de ses expériences, il a pu ouvrir son propre commerce, et à crédit acheter son magasin. Avec la concurrence grandissante des chaînes de supérettes, il a fallu se reconvertir. L’idée fit son chemin, lentement et sûrement pendant plusieurs années, explique sa fille, d’ouvrir un primeur avec un rayon crémerie. En effet il n’y en a pas dans ce quartier, et cela complète parfaitement la boulangerie et la boucherie adjacentes.

Déjà au temps de l’épicerie, l’étalage de fruits et de légumes avait une belle envergure grâce à des expériences précédentes dans le commerce des légumes et de fruits. En s’approvisionnant à Rungis comme il le faisait avant, le choix est fait sur la fraîcheur, la qualité et la diversité (on trouve des mangues, des nèfles, des cerises, etc.), et cela semble être un bon choix tant les fruits sont beaux et les clients ravis. Pour le lait et le beurre, l’approvisionnement se fait même directement à la ferme. En haut des rayons, à côté des fruits secs, on admire des bouteilles de limonade de fabrication artisanale de toutes les couleurs. À côté de la crémerie, on trouve des pots de confitures et quelques conserves de qualité.

EPSON DSC Picture

Ayant le bon emplacement (les gens de passage vers Paris sont fréquents à l’endroit), les passants sont autant que les habitués du quartier. En plus de bons produits, les services sont multiples : garde de clés, commandes par téléphone, livraison dans le quartier, voire même plus loin : une habituée avait une fois passé commande pour des paniers de fruits pour un congrès à la Porte Maillot ! La famille Ihirou se lance dans une nouvelle voie en exploitant tous ses atouts – la machine à faire du jus d’orange frais est scrutée par une petite fille qui attend sa bouteille les yeux pétillants, et nous sommes sûrs qu’elle reviendrait avec sa mère en en demandant une autre.

La Ferme de la Reine, 38 Route de la Reine, 01 46 03 95 92

The following two tabs change content below.

François

Boulonnais depuis quelques années, et qui aime découvrir la ville et faire partager ses trouvailles !