proust livreLa gloire de Proust, qu’il ne connut que discrètement de son vivant, va grandissant et chaque lecteur amoureux de La Recherche vous dira que l’œuvre se transforme à chaque rendez-vous. Mais que faire quand ce rendez-vous est manqué ?
C’est là tout le propos du travail d’André Vincens, auteur boulonnais qui a décidé de faire partager sa passion pour Marcel Proust en  développant un site informatique dédié aux personnages de La Recherche. Ce site, qui a rapidement connu le succès et attire chaque jour plusieurs centaines de visiteurs en provenance du monde entier, est l’outil dont l’auteur aurait aimé disposer lors de ses premières tentatives infructueuses.

Un ouvrage de référence

Aujourd’hui le contenu de ce site, réorganisé, complété et affiné est décliné en ouvrage – Marcel Proust – La recherche –Les personnages, afin d’aider aussi bien le néophyte qui se lance que l’étudiant ou l’enseignant qui souhaite rafraichir ses connaissances ou appréhender l’œuvre sous un angle nouveau.
La Recherche du côté des personnages recense les grandes et plus humbles figures de ce monde perdu, de la protéiforme Odette de Crécy à l’épouvantable Madame Verdurin, en passant par le jeune Octave, entr’aperçu à peine par le Narrateur dans une soirée mondaine, et retrouvé bien sûr, bien plus tard, sous les traits d’un auteur à succès. Marcel Proust – La recherche –Les personnages permet donc de préciser un certain nombre « d’impressions de déjà vu » qui sont une des marques de La Recherche, à l’égal d’un style dont André Vincens nous donne un aperçu dans la seconde partie de son ouvrage.

Un partage d’expérience

André Vincens  a bien voulu nous en dire un peu plus sur son approche personnelle de l’œuvre

L’e-bb : Quand et comment s’est produit le déclic qui vous a enfin permis un jour d’entrer dans l’œuvre de cet écrivain réputé d’accès difficile ?
André Vincens : Comme beaucoup, j’ai longtemps hésité à me lancer dans la lecture de La Recherche, intimidé par la stature de l’écrivain et sa réputation d’auteur difficile. J’ai renouvelé les tentatives pour abandonner chaque fois très vite. La quarantaine arrivée, un jour que je devais faire un long voyage d’affaires, j’ai décidé de ne prendre dans ma valise qu’un livre et un seul : Du côté de chez Swann. C’était donc la seule lecture à ma disposition pour occuper les longues heures de vol, les escales interminables et les longues soirées dans des hôtels impersonnels. J’ai repris la lecture en repartant de zéro, un peu comme un pensum, mais très vite j’ai senti mon intérêt s’éveiller ainsi que mon désir de mieux connaître les personnages que je rencontrais. Le livre fini, je n’avais plus qu’une hâte, revenir chez moi pour entreprendre la lecture des six livres suivants.
L’e-bb : Quel ouvrage de la Recherche conseilleriez-vous à un débutant, aidé par votre livre précieux outil de synthèse, pour aborder l’œuvre ?
André Vincens : Dans quel ordre lire la Recherche ? Je préconise de suivre celui de la parution des sept livres car c’est dans Du côté de chez Swann que l’on rencontre le Narrateur enfant ainsi que de nombreux personnages que le lecteur pourra suivre tout au long de sa lecture.
L’e-bb : Pensez vous que l’œuvre de Marcel Proust puisse accompagner le lecteur tout au long d’une vie ?
André Vincens : J’éprouve une véritable addiction pour la Recherche que je lis et relis sans cesse. J’ai l’occasion de rencontrer fréquemment des « Proustophiles » chez lesquels je retrouve également cet amour immodéré pour cette œuvre si riche et qui permet de faire toujours de nouvelles trouvailles. Je crois qu’une personne atteinte du virus Proust ne s’en séparera jamais.

Éditions Frontinesque  390 pages  21€ en vente à la librairie Périples 2 – 54 avenue JB. Clément à Boulogne-Billancourt ainsi que sur www.fnac.com et www.amazon.fr .