Maria CallasLa rentrée culturelle 2017 sera particulièrement riche dans les Hauts-de-Seine. Deux expositions au contenu tout à fait remarquable vont attirer les visiteurs vers deux lieux emblématiques du département : Maria Callas à La Seine Musicale de Boulogne-Billancourt et Pablo Picasso au Château Musée du domaine départemental de Sceaux.

« La Callas et Picasso, a rappelé Patrick Devedjian, ont révolutionné leur art et continuent de fasciner plusieurs décennies après leur mort… Ces artistes inclassables ont fait une force, une fierté de leur déracinement… Ils ont prouvé à quel point le brassage et la mixité des cultures est une chance, et sont parvenus à entrer dans tous les foyers de la planète. »
La Vallée de la Culture des Hauts-de-Seine se propose par le biais de ces deux expositions, d’honorer Maria Callas à l’occasion du 40ème anniversaire de sa mort et de montrer l’importance de la nature dans l’imaginaire et l’œuvre de Picasso

« Maria by Callas » première exposition-évènement de la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt

 

Du 16 septembre au 14 décembre la voix divine de la Callas résonnera à la Seine Musicale. Sa voix parlée sera le fil rouge de ce parcours sensible et intime de 800 m² où le visiteur cheminera en sa compagnie. « La femme raconte l’artiste et l’artiste dévoile la femme » dit Tom Volf, le très jeune commissaire de l’exposition, ancien collaborateur de Jean-Louis Choplin au Châtelet.

Callas

Tom Volf Commissaire général de l’exposition

Ce passionné de Maria Callas a passé 4 ans à faire le tour du monde à la rencontre des derniers proches encore vivants de l’artiste pour recueillir témoignages et documents inédits, un trésor. Le jeune âge du commissaire, 31 ans, a sans doute permis aux proches de la Diva qui ne s’étaient jamais confiés auparavant de sentir dans sa démarche le souhait de transmission aux jeunes générations de la vie et de l’œuvre de celle qui réforma l’interprétation vocale et défraya la chronique mondaine.

« Cette première exposition n’est pas une expo habituelle, insiste Tom Volf, nous l’avons voulue résolument moderne, populaire et innovante, articulée autour d’un ensemble de dispositifs numériques, et accessible à tous. »

Une première mondiale technologique restitue la voix de la Callas comme à la Scala

Le spectateur découvrira de précieuses archives : photos inédites, films tournés en super8, enregistrements méconnus et parfois pirates ainsi que lettres, objets personnels et costumes ayant appartenu à la Diva.. Une première mondiale technologique permettra au visiteur immergé dans une salle à 360°de voir et d’entendre la Callas avec le son répercuté autour de lui, comme s’il se trouvait dans la salle de la Scala de Milan.
Une partie de ces archives vient de donner lieu à la publication par Tom Volf aux Editions Assouline d’un ouvrage en complémentarité, du même nom que l’exposition : Maria by Callas. Cette publication sera bientôt suivie de deux autres livres, d’un coffret d’enregistrement de ses opéras en live et d’un film dont la sortie est prévue à l’automne.

Maria Callas

Maria by Callas le livre de Tom Volf aux Editions Assouline

La Seine Musicale construit avec cette première exposition sa réputation de destination culturelle et évènementielle internationale. C’est un lieu d’accueil et de création original à destination de tous les publics pour lequel de nombreux pays montrent leur intérêt.
« Maria by Callas l’exposition » du 16 septembre au 14 décembre
La Seine Musicale – Ile Seguin
92100 Boulogne-Billancourt

Picasso devant la nature – Exposition au Musée du Domaine départemental de Sceaux.

« Avant pour avoir la chance de découvrir Picasso, il fallait se rendre à Paris, déclare Patrick Devedjian. Ce n’est plus le cas aujourd’hui ! »

Le Département des Hauts-de-Seine organise, en collaboration avec le Musée national Picasso-Paris qui a prêté 80 œuvres issues de ses collections, une exposition consacrée au traitement de la nature dans l’œuvre de Picasso. Picasso prétendait avoir « une compréhension biologique de la nature » et disait que l’artiste était son plus grand rival. L’exposition propose de démontrer au contraire que la nature est un puissant ferment de l’imaginaire et de la création de Picasso, et pas seulement un simple décor secondaire. En 1932 il déclarait : « Ce n’est pas d’après elle que je travaille, mais devant elle, et avec elle. »

 

Quatre grandes thématiques pour l’exposition Picasso devant la nature

 

Invitant les visiteurs à découvrir cet aspect rarement évoqué de l’œuvre de Picasso, le parcours de visite s’articule autour de quatre grandes thématiques :
– la représentation de la nature dans son œuvre,
– l’utilisation d’éléments naturels dans ses réalisations,
– l’illustration d’un grand ouvrage scientifique sur la nature, L’Histoire naturelle de Buffon,
– l’étude d’un motif en particulier : celui de la femme-fleur.

Portrait de Françoise 30 juin 1946
Crayons de couleur sur papier 65,7 x 50,5 cm
Dation Pablo Picasso, 1979
Musée national Picasso-Paris,
MP1367
© RMN-Grand Palais (musée national Picasso Paris) / Béatrice Hatala©Succession Picasso, 2017

Engagé dans un projet structurant d’éducation artistique et culturelle, le Département des Hauts-de-Seine a souhaité que ce parcours de visite soit accessible à tous les publics. L’accrochage des œuvres, la lisibilité des cartels, la présence d’un livret jeu pour les enfants… tout est pensé pour que chacun puisse découvrir les œuvres à son rythme.

L’offre culturelle qui accompagnera l’exposition répondra aux mêmes exigences : un cycle de conférences sur les maîtres de Picasso, des cours de dessin pour adultes et enfants (et pour la première fois, pour les tout petits), des visites guidées, une journée de conférences grand public le samedi 7 octobre, et une Petite Nuit dédiée vendredi 17 novembre 2017. Et parce que la parole des visiteurs est essentielle, un livre d’or numérique leur proposera de s’exprimer sur leur expérience de visite en fin de parcours.

Par ce nouvel échange avec un grand musée parisien, l’exposition s’inscrit dans la philosophie de la vallée de la culture des Hauts-de-Seine, initiée en 2008 par Patrick Devedjian, Président du Conseil départemental : « L’objectif est de favoriser l’accès aux œuvres au plus grand nombre et d’en donner notamment des clés de compréhension pour favoriser la distance critique. »

Picasso devant la nature   15 septembre – 31 décembre 2017
Musée départemental de Sceaux
8 avenue Claude Perrault
92330 Sceaux